« Super Lune bleue » : Une super Lune, une Lune bleue et une éclipse lunaire dans le ciel du 31 janvier 2018

Dans la nuit du 31 janvier au 1er février 2018, le ciel pourrait avoir fière allure si vous avez l’occasion de l’admirer. En effet une combinaison exceptionnelle de phénomènes astronomiques s’apprête à y prendre place. Une super Lune, une Lune Bleue et une éclipse lunaire se produiront ensemble pour la première fois depuis 1866.

super lune bleue

La lune dans tous ses états le 31 janvier 2018

Dans la nuit du 31 janvier 2018, méfiez-vous des phénomènes étranges qui pourraient peut-être survenir près de chez vous. Singulières et étonnantes, ces quelques heures d’obscurité verront en effet la conjugaison de trois phénomènes rares.

Bien que l’année 2017 ait été généreuse en spectacles astronomiques, la dernière occasion qu’ont eu une « super Lune », une Lune bleue et une éclipse lunaire de se croiser, remonte au 31 mars 1866.

On parle de « super Lune » environ 4 à 6 fois par an. Elle se produit lorsque la Lune est pleine au moment ou elle se trouve au plus près de la Terre soit à 359.000 kilomètres de nous.

Dans le même temps se produira une éclipse lunaire totale. C’est à dire que la Terre passera entre la Lune et le Soleil dont elle masquera temporairement les rayons.

À ce moment la « super Lune » 14% plus grosse et 30% plus brillante que d’habitude, perdra de sa luminosité pour virer à l’orange puis au rouge sombre et enfin presque totalement disparaître pendant un petit moment.

Pourquoi parler de Lune Bleue ?

Mais alors pourquoi parler de Lune bleue s’il ne s’agit pas d’une question de couleur ? En réalité la dénomination fait référence au caractère inaccoutumé de l’événement.

Ce mois de janvier 2018 comptera en effet deux pleines Lunes au lieu d’une seule, la première ayant eu lieu dans la nuit du 1er au 2 janvier. Il en sera de même pour le mois de mars.

On évoque alors un cycle de Lunes Bleues, lequel ne se produit que tous les 19 ans.

Malheureusement, en France seules la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française pourront assister au spectacle. Majoritairement visible de l’Inde à l’ouest de l’Amérique du Nord, l’éclipse sera tout de même partielle au dessus de la Réunion.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. vasja 19 janvier 2018 - 23 h 30 min

    merci

  2. Alex 23 janvier 2018 - 10 h 18 min

    Et quel est l’intérêt d’en parler ? Si ce n’est pas visible dans l’hexagone ?