Hausse du SMIC janvier 2014 à 1.1% mais sans coup de pouce

Augmenté à chaque début d’année civile, le SMIC ne devrait pas bénéficier cette fois-ci d’un « coup de pouce » souvent convenu au 1er janvier. C’est en tout cas l’avis des experts chargés par le gouvernement d’évaluer les évolutions du Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC).

Selon ce groupe d’experts « la conjoncture ne plaide certainement pas en faveur d’une quelconque prise de risque en matière d’emploi ».

fiche de paie

 

Augmentation du SMIC au 1er janvier 2014 mais pas d’aide supplémentaire

 

Face à la situation économique et à la hausse du chômage, deux constats préoccupants pour le gouvernement et les français actuellement, le SMIC qui au 1er janvier 2014 ne devrait pas subir une hausse très remarquée. C’est en tout cas ce recommande le groupe d’experts chargés de conseiller le gouvernement quant à son augmentation.

Il paraît très probable que le gouvernement accorde une hausse de à 1.1% sans coup de pouce supplémentaire, ce qui fixerait le SMIC mensuel à 1445.58 euros bruts.

Les raisons de cette probable décision se cherchent notamment dans le marasme économique dans lequel l’Europe et la France se trouvent actuellement. Une hausse trop importante du SMIC pourrait effectivement avoir des conséquences sur l’accroissement du chômage mais également sur la compétitivité des entreprises.

Pour appuyer cette dernière thèse, il faut préciser que l’élévation du coût du travail incite les employeurs à moins embaucher et même parfois à licencier.

C’est donc principalement pour ce motif que le groupe d’experts préconise une hausse légale mais pas plus. Le gouvernement devrait donc acquiescer, et ne pas offrir de « coup de pouce » aux « smicards ».

Il faut néanmoins indiquer que depuis 2013, la revalorisation du SMIC est indexée sur l’indice des prix à la consommation. Il s’agit là d’une solution pour permettre aux salariés de ne pas trop perdre de pouvoir d’achat.

La décision finale sur l’état du SMIC en 2014 interviendra le 16 décembre 2013 après la présentation du rapport des experts aux partenaires sociaux le 29 novembre prochain dans le cadre de la Commission nationale de la négociation collective (CNNC). Une chose est sûre, ce sont près de 2.5 millions de français qui sont suspendus aux conclusions de cette « revalorisation ».

Rappelons que depuis la dernière augmentation du SMIC au 1er janvier 2013, celui-ci est alors fixé actuellement à 1430.22€ brut par mois, soit 1121€ net. Voir à ce sujet l’historique des augmentations du SMIC horaire brut.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !