Changement d’heure : Ségolène Royal veut vérifier son utilité pour le supprimer ou non

On le sait, chaque année les français sont de plus en plus nombreux à protester contre le changement d’heure. Peu efficace, inutile voir contraignante, cette mesure instaurée en 1975 après le choc pétrolier est-elle encore d’actualité ?

le changement d'heure est il toujours utile

Le changement d’heure été / hiver est-il encore justifié ?

 

C’est la question que se pose justement la ministre de l’écologie, Mme Ségolène Royal. Après plusieurs études réalisées sur le sujet, dont une réalisée à l’automne par l’institut OpinionWay, moins d’un français sur cinq est favorable au changement d’heure. Pire, trois français sur quatre se déclarent incommodés par ce changement avec un épisode de fatigue et ou de mauvaise humeur consécutif à celui-ci.

Le ministère va donc prendre le temps de la réflexion en réalisant une étude complète dont les résultats seront rendus publiquement, annonce Mme Royal sur son compte officiel Twitter.

Si cette étude ne fera pas tout, en effet le changement d’heure bi-annuel est régit par une directive européenne de 2001 qui harmonise la législation à travers tous les pays de la zone, elle pourrait tout de même attirer grandement l’attention sur une mesure de moins en moins efficace et populaire avec le temps.

 

C’est l’éclairage (public, des entreprises et des ménages) qui engendre la majeure partie de la différence de consommation électrique suite au changement d’heure d’été. Mais avec le remplacement des ampoules à filament par les ampoules basse consommation, cet impact est de plus en plus faible. Pour le reste de nos équipements, entre les appareils en veille, ceux qui fonctionnement en permanence et l’electroménager indispensable, les variations sont plus que minimes.

 

  • En 1995, l’économie réalisée était de 1200 GWh, en 2009 elle n’était plus que de 440 GWh, soit 3 fois moins ! On estime d’ailleurs qu’elle ne devrait plus être que de 340 GWh en 2030.

 

Certains pays dans le monde, comme la Russie depuis 2011, ont définitivement renoncé au changement d’heure. Qu’en serait-il si la France venait à faire la même chose ? L’impact économique serait-il vraiment si important ? Il faudra attendre les résultats de l’expertise du ministère de l’écologie pour en savoir plus sur l’application ou non du changement en 2016.

 

Source : Le Figaro

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !