Changer de banque : bientôt facile ?

De nombreux Français aimeraient pouvoir changer de banque mais y renoncent face aux importantes démarches administratives qui se dressent devant eux. Toutefois, cela pourrait bientôt changer puisqu’une réunion a lieu ce jour pour définir un cadre commun à tous les établissements bancaires visant à faciliter le changement de banque dans l’Hexagone.

 

banques

Des démarches plus simples pour changer de banque

 

Beaucoup de ménages français espéraient secrètement pouvoir un jour changer de banque sans grandes contraintes administratives. Et bien, cela est en passe d’être possible.

Après que la Loi Hamon sur la consommation ait apporté de la flexibilité sur le marché des assurances en assouplissant les conditions de résiliation des contrats, voilà que c’est le marché bancaire qui, à son tour, pourrait gagner en souplesse. En effet, ce soir, seront réunis à la Banque de France les associations de consommateurs, les représentants des établissements bancaires ainsi que les pouvoirs publics.

 

  • L’ordre du jour est simple : définir un cadre commun visant à simplifier le changement de banque pour les consommateurs.

 

Si rien ne semble gagné d’avance dans ce dossier, de véritables avancées sont toutefois possibles. Avec un simple RIB de l’ancienne banque, il devrait ainsi être possible de se présenter dans un nouvel établissement bancaire et de signer un mandat de mobilité avec ce dernier. L’existence de ce mandat permettra de déléguer le transfert de votre dossier bancaire et sa gestion à votre nouvelle banque. Elle s’occupera donc de contacter tous les auteurs de prélèvement sur votre compte, une charge chronophage jusque-là dévolue au détenteur du compte en banque.

Les associations de consommateurs semblent apprécier ce bond en avant en passe d’être accepté par les banques mais désireraient également que les opérations en retard, lors d’un changement d’établissement bancaire, soit traitées par la nouvelle banque. Pour faire simple, elles aimeraient que les banques gèrent intégralement et de manière automatique les changements de banque, chose que refusent encore les professionnels de la banque.

Mais peut-être que la réunion de ce soir permettra de trouver un vrai accord entre toutes les parties. Une chose est certaine, si les établissements bancaires pliaient devant les consommateurs, on pourrait assister à une hausse importante des frais facturés par les banques au cours des prochains mois ?

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !