Radars tourelle : ce qu’il faut savoir (fonctionnement, infractions détectées)

Alors même que dans beaucoup de villes, les radars automatiques ont été vandalisés et sont actuellement hors d’état de fonctionner, ils vont bientôt être remplacés par des dispositifs encore plus redoutables, les radars tourelle. Près de 400 appareils de ce type vont arriver dès 2019, et d’autres vont suivre très prochainement. Découvrez les principales informations utiles à leur propos, et les nouveautés par rapport aux anciens radars.

Le fonctionnement et le développement des radars tourelle en France

Des radars qui ne laisseront passer aucune infraction !

Le radar tourelle est une nouvelle génération, embarquant des technologies particulièrement sophistiquées, pour pouvoir identifier plus facilement les infractions… et pénaliser encore plus de contrevenants.

Le mode de fonctionnement des radars tourelle

Baptisés « Mesta Fusion 2 », ces nouveaux radars fonctionnent avec une caméra à la pointe de la technologie. Délivrant une image extrêmement nette avec 36 millions de pixels, elle peut agir sur une distance maximale de 200 mètres – 100 mètres dans les deux sens de circulation selon Autonews.

Ils pourront gérer jusqu’à 126 véhicules sur deux voies, ce qui leur permettra d’enregistrer facilement toutes les contraventions, et de n’épargner aucune faute.

Les infractions ciblées

Les nouveaux radars ont été homologués pour deux tâches principales : le relevé des excès de vitesse et l’identification des passages au feu rouge. Cependant, ces appareils multifonctions pourraient bien se développer ces prochaines années. On étudie actuellement plusieurs pistes, comme celle du non-port de la ceinture de sécurité, ou encore de l’usage du téléphone en conduisant.

Pour éviter que le comportement des automobilistes ne soit exemplaire qu’au moment de franchir le fameux radar, des leurres seront installés et les flashs deviendront invisibles pour l’œil humain.

Combien de radars tourelle ?

Aujourd’hui en France, on ne dénombre qu’une dizaine de radars tourelle, qui sont implantés à titre d’expérimentation. On en trouve dans des villes comme Marseille, Bordeaux, Roubaix ou encore Thionville. Ils fonctionnent à la fois pour relever les dépassements de la vitesse limite et les franchissements de feux rouges.

Quand les radars tourelle vont-ils arriver dans nos villes ?

Le déploiement des radars tourelles est imminent, ce n’est qu’une question de mois. En effet, on devrait en trouver près de 400 sur nos routes d’ici la fin de l’année 2019. Pour information, ils vont coûter 101,7 millions d’euros à l’état.

À l’horizon 2020, ils devraient être près de 1 200 à épier et sanctionner les comportements illégaux sur la route.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !