Prime à la conversion : Une plateforme gratuite pour savoir si vous êtes concerné

La nouvelle prime à la conversion en vigueur en France depuis le 1er janvier, est une aide financière permettant à chacun de faciliter le renouvellement de son véhicule pour un modèle plus propre. Afin d’estimer plus facilement vos droits, le gouvernement vient de mettre en place une plateforme dédiée à la prime. Celle-ci comprend notamment un teste d’éligibilité rapide et gratuit.

prime conversion

Tout savoir sur la prime à la conversion lancée par Nicolas Hulot

Incluse dans le Plan Climat dévoilé par le ministre de la Transition Écologique, la nouvelle prime à la conversion diffère du dispositif précédent, jugé peu efficace.

La prime à la conversion, pour qui ?

Afin d’ y voir plus clair la plateforme primealaconversion.gouv.fr, vous propose un test d’éligibilité qui vous indiquera en quelques clics si vous pouvez prétendre à la prime à la conversion.

Pour acheter ou louer une voiture neuve ou d’occasion moins polluante et bénéficier de l’aide de l’État, il vous faut :

  • Réaliser l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion correspondant aux vignettes Crit’Air 1 ou 2 émettant moins de 130g de CO2/km
  • Vous débarrasser de votre véhicule détenu depuis au moins un an, immatriculé en France et antérieur à 1997 pour les motorisations essence ou à 2001 et 2006 pour les diesel, dans un centre VHU (véhicule hors d’usage)

Quel est le montant de la prime ?

Le montant de la prime à la conversion est variable selon le type d’achat envisagé et les revenus du foyer. Plus favorable aux ménages non imposables, il se décompose en trois paliers.

Concernant les deux-roues, trois-roues motorisés ou quadricycles électriques neufs son montant est de 100€ pour un foyer imposable et de 1 100€ pour un foyer non-imposable.

Pour tout achat d’un véhicule électrique ou thermique d’occasion ou neuf, Crit’air 1 ou 2 à moins de 130 grammes de CO2/km, la prime à la conversion se monte à 1 000€ pour un foyer imposable et 2 000€ pour un foyer non imposable.

Enfin, les véhicules électriques neufs ouvrent droit à une prime de 2 500€ sans condition de revenus.

Comment percevoir la prime à la conversion ?

Deux cas de figure sont envisageables. Si vous vous adressez à un concessionnaire celui-ci peut déduire le montant de la prime à la conversion de votre d’achat. Ensuite il pourra se faire rembourser par l’État.

Si ce n’est pas possible ou si vous réalisez votre achat auprès d’un particulier, connectez-vous au téléservice primealaconversion.gouv.fr.

Muni du certificat d’immatriculation du véhicule neuf, du certificat d’immatriculation du véhicule ancien retiré de la circulation et d’un Relevé d’Identité Bancaire, vous pourrez y effectuer votre demande.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !