Prime d’activité : En moyenne combien touchent les foyers bénéficiaires ?

La prime d’activité est née en 2016 de la fusion du RSA Socle et de la prime d’activité. Avec un peu moins de 5 millions de foyers bénéficiaires l’année dernière, elle est attribuée aux travailleurs dont les revenus sont considérés comme modestes, c’est à dire compris entre 0,8 et 1,2 smic, et n’exige que peu de conditions pour être attribuée. Mais quel est le montant moyen versé à ceux qui la perçoivent ?

quelle prime d'activite pour les foyers français

Combien perçoivent les bénéficiaires de la prime d’activité ?

En 2016 4,4 millions de foyers ont touché au moins une fois dans l’année la prime d’activité. Pour ce qui est des bénéficiaires réguliers à l’avoir perçu chaque mois ou presque, ils ont été en moyenne 2,4 millions selon les chiffres révélés cette semaine la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine.

À l’heure du premier bilan et alors que la prime d’activité semble avoir rencontré plus de succès que ce qu’avait initialement prévu le gouvernement, les versements moyens sont de 161,50€ pour les foyers rattachés à la Caisse d’Allocations Familiales et de 174,50€ pour ceux rattachés au régime agricole.

De plus, alors qu’il est désormais possible de cumuler pension d’invalidité et prime d’activité, 40 000 personnes handicapées en activité salariée ont également pu bénéficier chaque mois, à la fois de l’allocation adulte handicapé (AAH) et de la prime.

De leur côté les jeunes de moins de 25 ans sont 500 000 en moyenne à l’avoir reçu de façon mensuelle en 2016.

Comment recevoir la prime d’activité

Pour percevoir la prime d’activité il est impératif de remplir trois conditions, à savoir être majeur, salarié ou travailleur indépendant et percevoir moins de 1 500€ nets par mois pour une personne seule et sans enfant. Concernant les étudiants salariés et les apprentis, le montant est abaissé à 890€.

Dans la mesure ou la prime d’activité est calculée pour une durée de trois mois pendant lesquels elle ne pourra pas être révisée, il convient ensuite de déclarer ses revenus de façon trimestrielle afin de continuer à être éligible au dispositif dont le versement s’effectue aux alentours du 5 de chaque mois.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !