Prestations sociales : Emmanuel Macron veut mettre en place un versement unique

La mesure faisait partie de ses engagements de campagne, et il semble que le candidat Macron devenu président de la République soit prêt à tenir sa promesse. Le nouveau chef de l’État souhaite en effet mettre en place dans les prochains mois un versement unique pour différentes prestations sociales françaises qui permettrait à tous de les percevoir le même jour chaque mois, tout au long de l’année.

prestations versement unique macron

Un seul versement pour les aides sociales

S’il n’est pas question du revenu universel de Benoît Hamon, Emmanuel Macron en avait fait une promesse de campagne, il mettrait en place le versement unique des prestations sociales.

Le principe est le suivant, les différentes aides perçues par les Français comme le RSA, les allocations logement ou la prime d’activité, pourraient prochainement faire l’objet d’un versement unique, toutes à la même date chaque mois de l’année. De plus, en cas d’attribution, un délai de trois mois maximum serait prévu pour le premier paiement effectif.

Ainsi, le président de la République entend mettre en place un nouveau « versement social unique et automatique ».

Alors qu’actuellement les bénéficiaires doivent parfois patienter jusqu’à deux années avant de percevoir les aides auxquelles ils ont droit, le but de cette mesure serait de lutter contre le phénomène grandissant du non-recours afin que « chacun dispose d’un revenu suffisant pour vivre décemment ».

En France, le phénomène de non-recours se traduit souvent pas une méconnaissance des aides disponibles et des démarches à accomplir, ou par des difficultés à franchir certains obstacles notamment administratifs ou matériels comme le fait de posséder une connexion internet pour compléter une demande d’aide.

Ainsi, le dispositif de versement unique et automatique pourrait concerner selon les équipes du président, jusqu’à 12 millions de foyers en France, soit près de la moitié de la population. Bien que cela suppose une certaine coordination des administrations concernées, on peut supposer qu’une telle mesure soit bénéfique pour tous.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. Arwen 29 juin 2017 - 20 h 02 min

    Comment pourra-t-on imposer un suivi social avec Pôle Emploi à des gens qui n’avaient pas demandé le RSA est à qui on va le verser automatiquement ?