Pastille anti-pollution : Il vous en coûtera 4.50€ pour la recevoir

Pour le moment facultatives, les pastilles automobile anti-pollution seront disponibles très prochainement et bientôt utilisées dans 21 villes de France pour réguler la circulation. Chaque automobiliste qui souhaitera s’en munir et la commander sur internet devra s’acquitter de la somme de 4.50€.

vignette pollution coût

4.50€ par automobiliste et par vignette

Annoncé il y a un peu plus d’un an, le nouveau dispositif anti-pollution de Ségolène Royal composé de 6 pastilles de couleurs différentes attribuées à votre véhicule en fonction de son degré de pollution, entre en vigueur ce jour.

Vertes, jaunes, orange, rouges, bordeaux ou grises selon que votre voiture est propre ou pas du tout, ces pastilles autocollantes et non obligatoires seront bientôt disponibles sur le site certificat-air.gouv.fr. Toutefois, chaque conducteur qui souhaitera l’ajouter à son pare-brise devra renseigner le numéro d’immatriculation et la date de mise en circulation de son auto, avant de s’acquitter d’un coût de production et d’envoi de 4.50€.

Mais si les vignettes anti-pollution ne sont pas obligatoires et payantes, pourquoi s’en procurer une ?

21 villes françaises mettent en place des zones à circulation restreinte

L’utilité de ces petits autocollants va en réalité dépendre de votre zone géographique de déplacement. En effet, si Paris a adopté la zone de circulation restreinte (ZCR), 20 autres villes françaises ont d’ores et déjà annoncé qu’elles suivraient le même chemin que la capitale.

À l’intérieur des ZCR, pour les voitures aux émissions polluantes les plus importantes, la circulation peut être interdite certains jours et à certaines heures comme la semaine entre 8h et 20h à Paris.

Parmi ces agglomérations se trouvent plusieurs grandes villes à la circulation dense comme Épernay, Reims, Bordeaux, Strasbourg, Grenoble, Lyon, Saint-Étienne, Toulouse, Arras, Lille ou Avignon. De nombreux automobilistes sont donc concernés.

L’apposition des vignettes Crit’air servira alors de repère et deviendra obligatoire dans les villes concernées dès le 1er Janvier 2017.

Si en pratique il ne sera sans doute pas possible d’interdire totalement l’accès aux véhicules ne disposant pas de leur pastille, il en coûtera aux contrevenants 45€ d’amende minorée ou 68€ de contravention forfaitaire.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !