Jouets de Noël : Les prix pourront grimper de 35% d’ici au réveillon

Le réveillon de Noël à lieu dans moins d’un mois, et peut-être faites-vous partie de ceux qui n’ont pas encore bouclé leur liste de cadeaux pour les plus jeunes. Pourtant, à l’approche du rush des dernières courses, les enseignes sont de plus en plus nombreuses à faire grimper les prix, notamment sur leurs rayons jouet. Ces variations sur les étiquettes peuvent aller jusqu’à +35%, soit un bon tiers du tarif indiqué au départ.

hausse prix jouets noel

Les prix des jouets montent sur internet comme en magasin

Prendre votre temps pour réaliser l’achat des jouets de Noël pour les enfants est primordial, et on vous comprend. Comparer, étudier les produits et trouver celui qui fera le plus plaisir n’est pas toujours chose facile. Malheureusement pour vous, il semble que plus vous attendez, plus vous risquez de payer vos jouets à un prix élevé et ce, que vous fassiez vos courses en boutique ou sur internet.

C’est en tous cas ce qui ressort de l’étude annuelle menée par 60 Millions de Consommateurs sur les prix de vente des jouets les plus plébiscités par les enfants pour Noël.

+35% entre octobre et le 25 décembre

Des relevés d’étiquettes ont ainsi été pratiqués dans 11 enseignes et 4 e-commerces différents afin d’en savoir plus. Des Hatchimals à collectionner, aux légendaires Barbies sans oublier les Lego, tous ont été passés au crible pour un résultat sans appel. Entre le mois d’octobre et le 25 décembre, leurs prix peuvent varier de 35%.

Il reste néanmoins plus intéressant de faire ses courses de Noël en Novembre notamment grâce aux Black Friday et au Cyber Monday qui viennent de se clôturer. Ainsi, on observe une accentuation de la hausse sur les toutes dernières semaines du mois de décembre.

Il s’agit pour les enseignes de profiter des achats des retardataires pour faire gonfler leurs marges. Alors que Noël approche, même si le client avait repéré le jouet convoité moins cher quelques jours plus tôt, il y a toutes les chances pour qu’il finalise quand même ses emplettes.

Ainsi les meilleures offres se retrouvent en général dans les catalogues de Noël des magasins, et pour cause. Ceux-ci garantissent rarement leurs prix au-delà du premier décembre. À noter toutefois que les magasins JouéClub font exception avec des prix fixes tout au long de la saison.

Les webmarchands pas forcément plus compétitifs

Enfin, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer les boutiques sur internet ne sont par forcément plus compétitives que leurs concurrent en magasins ou en grandes surfaces.

Les géants du web pratiquent eux aussi la hausse progressive des tarifs sur les jouets en novembre et décembre bien que certains mécanismes leur permettent de s’adapter plus vite au marché.

Reste que le consommateur lui, ne sait plus vraiment vers qui se tourner.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !