Gaz, Congé, Chômage et PTZ 2014 : découvrez ce qui change au 1er octobre

Ce 1er octobre 2014 est marqué par la mise en application de nombreuses mesures. Toutes ne vont cependant pas être profitables aux français. Focus sur ce qui va changer à partir de cette date.

augmentation du prix du gaz

Augmentation au 1er octobre des tarifs de gaz

  • 1/ Allocation chômage : Les droits rechargeables enfin d’actualité

Nous vous en parlions déjà il y a quelques jours, les droits rechargeables seront désormais appliqués pour les chômeurs en reprise d’activité professionnelle. Ils permettront notamment aux chômeurs n’ayant pas utilisé tous leurs droits d’indemnité au moment de leur retour sur le marché du travail de les conserver pour plus tard, dans le cas où ils se retrouveraient de nouveau au chômage.

Avec ce nouveau dispositif, plus de 2 millions d’indemnisés percevront leurs allocations sur une durée plus longue. Il s’agit donc d’une bonne nouvelle, bien que l’on souhaite forcément que le chômage baisse et que moins de personnes soient concernées par cette précarité.

 

  • 2/ Augmentation de la durée du congé parental pour les pères

A compter de ce 1er octobre 2014, les hommes bénéficient de six mois de congé pour se consacrer à leur nouveau-né, quant aux femmes, la durée de celui-ci passe à deux ans et demi maximum. A cela s’ajoute une dénomination modifiée de l’allocation qui s’appellera désormais « prestation partagée d’éducation de l’enfant ».

 

  • Le prêt à taux zéro pour les primo-accédants

Tous les nouveaux propriétaires, qu’on appelle dans le langage juridique les primo-accédants, pourront profiter des modifications concernant l’accès au taux zéro. Que ce soient à propos des quotités de prêts, des plafonds de ressources, des plafonds d’opération ou encore des profils de remboursement, les conditions d’accession au prêt zéro ont été modifiées et entreront en vigueur au 1er octobre 2014.

 

  • L’augmentation du prix du gaz naturel : La mauvaise nouvelle

C’est donc la mauvaise nouvelle de la journée et près de 8 millions de français sont concernés. Bien que réglementés, les tarifs vont augmenter de 3,9% (HT). Il faut noter que l’élévation du prix du gaz se fera de la façon suivante : +1,3% pour les foyers utilisant le gaz uniquement pour cuisiner et +2,4% pour ceux qui l’utilisent pour cuisiner et pour avoir de l’eau chaude. A ce sujet, n’hésitez pas à exploiter le comparateur de l’UFC-Que Choisir sur le gaz et l’électricité pour peut-être faire des économies sur vos futures factures.

 

  • Entrée en vigueur de l’Action de Groupe

Plus connue sous l’appellation américaine « Class Action », c’est une mesure qui permettra aux consommateurs s’estimant victimes d’une même fraude de la part d’une société, de se regrouper pour obtenir réparation du préjudice. Elle est l’une des mesures phares de la Loi Hamon.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !