Le frelon asiatique débarque en France : comment le reconnaître, réagir et l’éliminer ?

Nous n’avions pas assez des guêpes, des insectes et des moustiques tigres voici un nouveau venu sur notre territoire : le frelon asiatique. Son invasion est très rapide puisqu’il est déjà présent sur les 2/3 de la France. Mais comment l’identifier et comment s’en protéger ?

frelon asiatique present france

Le frelon asiatique : le reconnaître et l’éliminer

C’est une étude parue en juin dernier dans la revue Journal of Applied Ecology qui a révélé que la France était le pays le plus infesté par le frelon asiatique. Cet insecte a déjà fait de gros ravages sur les moustiques ce qui certes n’est pas un problème pour nous mais ce frelon est également dangereux pour l’homme. En effet sa piqûre peut entraîner des réactions allergiques pouvant aller jusqu’à la mort.

Entre l’abeille, la guêpe et le frelon (classique) il est déjà difficile de les dissocier mais avec ce nouvel arrivant comment faire ? Le frelon asiatique est pourtant reconnaissable, sa tête est noire, sa face est jaune orangée et ses pattes sont jaunes aux extrémités. Il est plus petit que notre frelon qui a le corps taché de roux, jaune et noir.

C’est tout particulièrement en ce moment qu’il faut être vigilent car c’est au mois de juillet que les reines forment le nid, elles sont donc en train de roder autour des maisons et des jardins pour trouver un environnement favorable.

Les nids ressemblent à des balles de golf et l’aspect peut ressembler à du papier mâché. Le nid peut se trouver dans les gouttières, les boîtes aux lettres, les arbres et les abris de jardin. Si vous en trouvez un surtout respectez une distance de 5 mètres afin de ne pas vous faire attaquer. Ensuite contactez votre mairie qui vous donnera les coordonnées des entreprises susceptibles de pouvoir intervenir chez vous.

Attention il est primordial de ne pas intervenir vous-même sous peine de vous faire attaquer par tous les habitants du nid, donc ne prenez pas de risques inutiles pour éviter de payer une intervention.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !