Fête du 14 juillet : Quelles précautions avec les feux d’artifice et les pétards ?

Chaque année pour le plus grand bonheur de tous, les municipalités organisent les festivités du 14 juillet. C’est l’occasion également pour les particuliers de lancer quelques pétards et même de faire de petits feux d’artifice directement dans leurs jardins. Pourtant, ces engins pyrotechniques sont potentiellement dangereux et requiers des précautions pour soi, mais aussi pour son environnement.

precautions feux d artifice

Norme CE et précautions d’utilisation

Cette semaine, peut-être prévoyez-vous d’aller acheter quelques pétards et autres feux de Bengale pour fêter comme il se doit le 14 juillet ? Bonne nouvelle, le jour férié tombe un vendredi et nous offre donc un long week-end supplémentaire de repos.

Si l’idée d’illuminer tout votre quartier de lumières colorées vous enchante, il vous sera toutefois nécessaire de prendre certaines précautions d’une part pour votre propre sécurité, mais aussi pour protéger les personnes et les biens qui vous entourent.

Préférez toujours acheter des produits estampillés de la norme CE et dont le manuel d’utilisation est rédigé en français. Vous éviterez ainsi les articles défectueux et les problèmes de compréhension autour de leur utilisation.

Dans la mesure où ces produits sont explosifs et/ ou en partie inflammables, respectez scrupuleusement les recommandations d’emploi telles que distance de sécurité et limites d’utilisation. À ce propos il est également préconisé de scruter la météo et d’éviter les feux d’artifice amateurs par grand vent ou par temps très sec. Ceux-ci pourraient être la cause de départ d’incendies.

Attention aux pétards pour les plus jeunes

Concernant les pétards, les parents devront être extrêmement vigilants quant à ce qu’achètent leurs enfants et les informer des risques qu’ils encourent notamment en « jouant » à conserver le plus longtemps possible en main, un pétard allumé. Même si la réglementation est claire des drames se produisent chaque année.

Les articles festifs de catégorie 1 ne peuvent être vendus aux mineurs de moins de 12 ans, tandis que les catégories 2 et 3 sont réservés pour une vente aux clients majeurs. La catégorie 4 regroupe les produits dédiés aux professionnels. En supplément, des arrêtés préfectoraux peuvent interdire leur vente aux mineurs non accompagnés, de même que leur détention et leur transport.

Enfin, pensez aux voisins ! Même si vous prenez toutes les précautions nécessaires et que tout se passe bien, ils n’auront peut-être pas envie de subir le bruit et les explosions jusque tard dans la nuit.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !