Le classement des villes étudiantes les moins chères de France

Alors que la rentrée universitaire approche à grands pas, l’organisation étudiante UNEF a dévoilé son Top 10 des villes les moins chères de France pour suivre ses études. Sans réelle surprise, les villes de la moitié Nord de l’Hexagone sont les plus présentes dans ce classement.

université

Villes étudiants : où étudier au meilleur prix ?

 

Si le barème des bourses d’études du CROUS pour la prochaine rentrée universitaire a été dévoilé il y a quelques jours seulement, c’est au tour de l’UNEF de présenter son palmarès des 10 villes les moins chères de France pour étudier. Ce classement prend en compte l’inscription à l’université, le prix du loyer, le tarif des transports en commun et plus généralement tous les frais obligatoires.

Et voici donc ce palmarès :

  • 1. Brest : la ville du Finistère est la moins chère de France pour étudier et la seule qui permet à des jeunes de suivre une formation universitaire pour moins de 700€ par mois
  • 2. Clermont Ferrand : grâce à un marché immobilier sur lequel les prix sont bas, étudier dans la capitale auvergnate coûtera environ 710€ par mois
  • 3. Orléans : la Préfecture du Loiret, pourtant située à 1 heure seulement de Paris, donne la possibilité aux étudiants d’étudier en dépensant environ 725€ par mois
  • 4. Tours : la deuxième grosse université de la Région Centre offre des conditions de vie aux étudiants similaires à sa concurrente pour 730€ par mois
  • 5. Metz : avec un loyer moyen de 389€ pour un studio, la Préfecture de la Moselle offre un coût de la vie pour les étudiants fixé à 736€ par mois
  • 6. Nancy  : grande rivale de sa voisine messine, elle donne la possibilité aux étudiants d’étudier non loin de la Place Stanislas moyennant 742€ par mois
  • 7. Dijon : grâce à des loyers bas, la capitale de la Bourgogne fait partie du Top 10 des villes étudiantes les moins chères (743€ par mois) et ce malgré des transports en commun chers
  • 8. Grenoble : malgré un marché immobilier où les tarifs sont plus importants, la Préfecture de l’Isère est au rendez-vous du classement (744€ par mois). L’encadrement des loyers ou encore la mise en place de tarifs étudiants réduits pour les transports en commun pourraient même permettre à Grenoble de grimper dans ce palmarès dès l’année prochaine
  • 9. Nantes : moyennant 745€ par mois, les étudiants peuvent profiter de conditions idéales pour étudier dans l’ancienne cité des Ducs de Bretagne
  • 10. Rennes : atteignant 746€ par mois, le coût de la vie étudiante dans la capitale bretonne la classe comme la seule ville de plus de 200 000 habitants à intégrer ce palmarès.

A titre de comparaison, il faut 1124,33€ par mois pour pouvoir étudier à Paris.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !