Étoiles filantes : Un spectacle féerique dans la nuit du 13 décembre

Il s’agit d’un des plus beaux spectacles offert naturellement par notre planète à ceux qui souhaitent en profiter. Cette nuit, la pluie d’étoiles filantes que l’on nomme les Géminides, devrait connaître son apogée. Si l’événement pourra être suivi tout autour de la planète, c’est dans l’hémisphère nord que la magie sera la plus totale, notamment grâce à un très fin croissant de Lune qui n’apportera que peu de lumière face aux étoiles.

étoile filante

Les Géminides parfaitement visibles cette nuit

C’est le bureau d’étude des météores de la Nasa qui le dit. Dans la nuit du 13 au 14 décembre soit ce soir, la pluie d’étoiles filantes connues sous le nom de Géminides, connaitre son plus grand moment. Si toutes les conditions sont réunies vous pourriez donc apprécier en moyenne une étoile chaque minute.

En fait d’étoiles, il s’agit de débris disséminés dans le sillage d’un astéroïde ou d’une comète dont le nom est 3200 Phaéton, et que la Terre croise tous les ans à la même époque.

Et cette année est particulière.

Découvert en 1983 par le télescope spatial infrarouge IRAS, Phaéton n’est jamais passé aussi près de notre planète. Tout en ne présentant aucun danger, cette proximité va, comme à l’occasion des Nuits des Étoiles au mois de juillet, permettre aux astronomes amateurs de profiter encore mieux du spectacle.

Des étoiles appréciables à l’œil nu

C’est là un autre avantage des Géminides, ces petits météores très rapides mais très lumineux sont visibles sans aucun appareil. Il vous suffit d’être attentif, de trouver un endroit qui ne soit pas pollué par la lumière des villes, et d’avoir un peu de temps devant vous.

Après quelques minutes plongé dans l’obscurité de la nuit qui, ce soir ne sera que très peu éclairée par la présence d’un fin croissant de Lune, vos yeux vont s’habituer. Vous pourrez alors voir passer vos premières étoiles filantes.

Et si vraiment les nuages de pluie et de neige qui couvrent actuellement la France ne vous laissaient pas ce plaisir, les prochaines nuits verront elles aussi passer les Géminides bien qu’en plus petit nombre.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !