Épargne : Les Français mettent 3 000 € de côté chaque année

Ce n’est pas nouveau, les Français sont adeptes de l’épargne et spécialement du Livret A bien que celui-ci, à l’heure actuelle ne rapporte plus grand chose. Pourtant, après avoir étudié les habitudes des épargnants de 30 pays différents et les avoir mises en relation avec le salaire moyen perçu, il s’avère que la France se place en sixième position du classement avec plus de 3 000 € mis de côté par an, soit environ 9 € par jour.

les francais epargnent en moyenne 3000 euros par an

3 279 € épargnés par an pour les ménages français

Les chiffres proviennent d’une étude réalisée par Expert Market relative à la capacité d’épargne des ménages de 30 pays différents de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) en fonction du salaire annuel moyen et du taux d’épargne.

Sans surprise, la France se classe parmi les premiers pays de la liste avec 3 279 € mis de côté chaque année pour les ménages de l’hexagone. Si de nombreuses études ont déjà prouvé l’attrait des Français pour les produits d’épargne et notamment pour le Livret A dont le taux aurait pu être abaissé à 0.50% cet été, avec un revenu moyen annuel de 36.898 € 3 279 € d’économies par an représente tout de même 9 € placés chaque jour.

Les meilleurs élèves dans ce domaine sont les Suisses avec près de 10 000 € épargnés chaque année, suivis des Suédois, des Norvégiens et des Australiens avec respectivement 5 751.78 €, 4 148.68 € et 4 139.45 €. Les Allemands quant à eux sont cinquième avec une moyenne de 3 826.66 € épargnés.

Des taux négatifs pour certains pays

De l’autre côté de l’échelle, certains pays affichent des taux d’épargne négatifs, c’est à dire que leurs habitants perdent de l’argent parfois dans d’importantes proportions comme en Lettonie et en Grèce avec -2 063.18 € et -3 895.75 € par an.

D’autres nations à l’image du Royaume-Uni ou de la Finlande affichent un taux négatif d’épargne et perdent 67 € et 73.96 € chaque année malgré leur statut de pays riche. L‘explication résiderait essentiellement dans le coût de la vie, tellement important qu’il est devenu difficile voir presque impossible pour les ménages d’épargner.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !