Scandale Volkswagen : Ségolène Royal veut augmenter les taxes sur le diesel

Quelques jours seulement après les révélations selon lesquelles le constructeur allemand Volkswagen équipait ses véhicules diesel d’un logiciel tricheur visant à contourner les normes de pollution, Ségolène Royal a affirmé vouloir agir pour augmenter les taxes sur le diesel.

diesel

Conséquence du scandale Volkswagen : le prix du diesel devrait augmenter

 

Alors que le scandale Volkswagen a jeté un vrai discrédit sur les véhicules diesel, la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a jugé comme « inadmissibles » et « intolérables » les pratiques du constructeur automobile allemand.

Comme on pouvait également s’y attendre, elle a rappelé que « comme pour toute crise, en tirer les conséquences » était primordial. Aussi, c’est sans véritable surprise que l’augmentation des taxes sur le diesel revient sur la table.

Il faut avouer que cela est somme toute logique puisque le gouvernement nous martèle qu’il veut sortir du diesel depuis de longs mois mais en parallèle, il lui offre un vrai avantage fiscal de 15 centimes.

Aussi, Ségolène Royal a clairement exprimé que cela devait changer et qu’un plan sur 5 ans devait permettre de revoir cela. Elle en a également profité pour rappeler que la mise en place de bonus plus conséquents pour les voitures propres devait être accélérée.

Pour faciliter tout cela, la ministre de l’Ecologie a d’ailleurs semble-t-il déjà des idées puisqu’elle envisagerait la création d’un système bonus-malus. Ainsi, les propriétaires de véhicules roulant au diesel ou polluant davantage seraient plus taxés (le malus) alors que ceux qui investissent dans des voitures électriques ou propres bénéficieraient d’un bonus équivalent.

Reste à voir si cette idée, loin d’être saugrenue, est facile à mettre en place.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !