Doggy bag : Le restaurateur peut vous facturer l’emballage

C’est une pratique de plus en plus naturelle dans les restaurants, que les consommateurs comme les restaurateurs commencent à adopter. Lorsqu’une assiette n’est pas terminée, l’un demande à l’autre à emporter les restes de son repas payé et non entièrement consommé, à l’aide d’un « doggy bag ». Attention cependant, si le service est gratuit le professionnel peut tout à fait vous facturer le prix de l’emballage.

doggy bag

Attention, un doggy bag peut être payant

Très courant aux États-Unis mais encore un peu hésitant en France, le recours au doggy bag tend toutefois à se démocratiser afin essentiellement, de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Il s’agit tout simplement pour le client qui ne termine pas son repas, de s’en faire emballer les restes. Il peut ainsi les rapporter chez lui pour les consommer plus tard ou les donner à son chien, c’est d’ailleurs de là que vient le nom du concept.

Si la demande est légitime et le service gratuit, attention tout de même à ne pas avoir de mauvaise surprise au moment de régler la note. Le restaurateur dispose en effet du droit de facturer l’emballage utilisé, le plus souvent une barquette ou une boîte, pour transporter les reliquats de votre dîner.

Bien entendu, le prix doit absolument vous être signifié à un moment ou à un autre du repas, soit directement sur la carte, soit verbalement au moment de votre demande.

Quoi qu’il en soit et quel que soit le type de conditionnement choisi, celui-ci doit être adapté pour contenir des denrées alimentaires dont le but est d’être consommées dans les jours qui suivent.

Cet été et même toute l’année au restaurant, n’hésitez donc pas à demander un doggy bag pour vos restes qui, ainsi, ne finiront pas à la poubelle. Pour autant, n’omettez pas de vérifier si ce dernier est payant.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !