Calculez votre retraite en quelques clics grâce au simulateur Agirc et Arrco

À l’heure actuelle, entre les évolutions liées aux politiques gouvernementales successives et la complexité naturelle de la question, difficile pour le salarié lambda, de connaître le montant de sa future retraite.

Toutefois, l’Agirc et l’Arrco les deux principaux régimes de retraite complémentaire, lancent cette semaine une campagne d’information nationale faite de conférences aux quatre coins du pays, mais aussi de la présentation d’un nouveau simulateur de retraite accessible en ligne.

simulateur retraite

Estimer vos droits à la retraire grâce à votre numéro de Sécurité Sociale

 

Depuis hier et jusqu’au 28 Mai, une campagne d’information menée par Agirc et l’Arrco vise à faire la démonstration de la simplification des démarches liées à la retraite que de nombreux salariés jugent encore bien trop compliquées.

Dans un premier temps, il vous sera demandé de créer un compte personnel et sécurisé puis d’entrer votre numéro de Sécurité Sociale et de répondre à différentes questions à propos de votre vie professionnelle. Hormis la date de début de votre activité salariée, votre catégorie socio-professionnelle et votre taux d’activité actuel, vous aurez a préciser plus largement votre situation familiale.

Afin d’obtenir un graphique précis de l’évolution de la rémunération il est évidement possible de détailler le parcours du salarié en ajoutant d’éventuelles périodes de chômage ainsi que les fluctuations de revenus au fil des ans.

Une fois tous ces critères renseignés, un condensé des prévisions apparaît sous forme de deux pourcentages répartis entre la proportion prise en charge par la CNAV (caisse nationale d’assurance vieillesse), et celle concernant l’Agirc pour les cadres ou l’Arrco pour tous les salariés du secteur privé.

À noter que depuis le mois d’Octobre 2015, un système de bonus-malus modifie le montant versé au titre de la retraite complémentaire en fonction de l’age de départ, avant ou après 63 ans. Celui-ci a été mis en place pour tenter de sauver les deux régimes de retraite complémentaire déficitaires à hauteur de 3.02 milliards d’euros en 2015 et est pris en compte dans les calcul du simulateur.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. veropium 25 mai 2016 - 20 h 12 min

    Il n’existe pas de bonus malus en retraite complémentaire ! et l’Arrco Agirc ne peuvent pas être en déficit du fait que ceux sont des retraites par répartition !