Assurance scolaire : nos conseils pour la choisir judicieusement

Prévue pour couvrir tous les risques éventuels d’incidents et d’accidents auxquels vos enfants pourraient être sujets à l’école, l’assurance scolaire doit être souscrite avant la rentrée des classes. Nous vous proposons donc ici un petit dossier, lequel vous permettra de la choisir judicieusement, pour votre ou vos enfant(s).

Assurance scolaire : se poser les bonnes questions

Avant de souscrire à une assurance scolaire, il faut se poser les bonnes questions. En voici une sélection :

  • Est-elle obligatoire ?
  • Pourquoi y souscrire ?
  • A quoi et quand pourrait-elle me servir ?
  • Dans quels cadres est-elle active ?
  • Les activités sportives de mon enfant sont-elles couvertes par celle-ci ?
  • Vaut-il mieux souscrire à une assurance scolaire individuelle ou collective ?

Une fois que toutes ces questions seront clarifiées, vous serez en mesure de commencer vos recherches.

La loi impose-t-elle la souscription à une assurance scolaire ?

Nous pouvons d’ores et déjà répondre que non. L’assurance scolaire n’est en aucun cas obligatoire, puisque aucune loi ne vous y contraint. Celle-ci est effectivement facultative.

Néanmoins, il est vraiment conseillé, voire même vivement recommandé d’y souscrire. En effet, si votre enfant n’est pas assuré et qu’il lui arrive quelque chose ayant pour cause des dommages, sachez que s’en suivra forcément des intérêts, et ceux-ci seront entièrement à votre charge. D’ailleurs, nombreuses sont les écoles qui imposent dans leur règlement intérieur une souscription obligatoire. A noter cependant que certaines écoles souscrivent à des assurances collectives afin de couvrir leurs élèves notamment pendant les sorties scolaires.

assurance

Si vous n’avez pas souscrit à une assurance scolaire, soyez conscient que l’établissement scolaire de votre enfant pourra lui refuser toutes les sorties scolaires et autres classes vertes.

Quels sont les termes ?

Un contrat d’assurance scolaire peut comprendre deux clauses précises : on peut en effet choisir de couvrir son enfant pour les dommages qu’il pourrait causer à autrui ou au matériel de l’école, il s’agit là de la responsabilité civile et/ou de le protéger des dommages physiques lorsqu’il se blesse tout seul (garantie individuelle accident).

L’assurance scolaire est donc chargée de couvrir tous les frais inhérents à un éventuel dommage dont la Sécurité Sociale et votre mutuelle ne prendraient pas en charge.

A quel type de contrat d’assurance scolaire vaut-il mieux souscrire ?

Si nous avons insisté sur l’importance de souscrire à une assurance scolaire, sachez qu’il existe différentes options. En effet, vous pouvez opter pour un contrat collectif ou individuel. Mais ce n’est pas tout, car il est possible de choisir une assurance basique (domicile-école) ou une assurance extrascolaire.

En ce qui concerne l’assurance domicile-école, il est bon à savoir que celle-ci couvre votre enfant seulement sur le trajet depuis votre domicile jusqu’à son école et bien évidemment au sein de son établissement scolaire.

L’assurance extrascolaire, certes plus onéreuse, couvre quant à elle votre enfant 24h/24, 7j/7 durant l’intégralité de l’année civile. En choisissant ce type de contrat, votre enfant sera assuré pendant ses vacances ou ses activités extrascolaires.

Les clauses à bien vérifier

Dans tout contrat sont stipulées des clauses. Cela vaut également pour les contrats d’assurance scolaire. Prêtez-y bien attention avant d’y souscrire. Voici quelques exemples les plus courants.

couverture assurance scolaire

  • Assurez-vous que la clause au sujet des accidents dont votre enfant pourrait être à l’origine ou victime soit bien claire : soyez certain que votre contrat couvre bien ces cas de figure.
  • Si votre enfant pratique une ou plusieurs activités sportives extrascolaires, pensez à vérifier que celle(s)-ci soient bien couverte(s) par votre assureur.
  • Vérifiez également que le contrat stipule bel et bien le montant du capital invalidité en cas d’accident ayant pour conséquence une invalidité.
  • Enfin, faites attention à la clause sur la prise en charge des frais optiques, dentaires etc.

Mode de souscription et bref aperçu des tarifs des assurances scolaires

L’assurance scolaire est annuelle et pour en choisir une, le choix de l’organisme est libre. Vous pouvez vous adresser directement à une compagnie d’assurance ou à une mutuelle, soit par l’intermédiaire d’une association de parents d’élèves.

Une assurance scolaire basique, couvrant les blessures, les vols ou encore la détérioration de matériel ou de vêtement, coûte en général entre une dizaine et vingtaine d’euros.

Une assurance scolaire + extrascolaire coûte généralement entre une vingtaine et quarantaine d’euros selon les clauses et options du contrat souscrit.

mae assurance scolaire

Quelques exemples d’assureurs

  • La MAE (le numéro 1) : à partir de 9.90€ par an (cliquez ici)
  • Carrefour Banque : 15€ par an (cliquez là)
  • La Matmut : à partir de 11€ par an (cliquez ici).
  • AVIVA : à partir de 1€ par mois par enfant (cliquez là)…
Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !