Pièces Euro de 1 et 2 centimes retirées de la circulation ?

Comme vous l’avez certainement entendu et ou vu aux informations, hier, mercredi 15 mai 2013, les célèbres pièces cuivrées d’un et de 2 centimes d’euro sont souvent délaissées par les consommateurs, or, celles-ci coutent chères en terme de production et génèrent un déficit pour L’Union Européenne. Bruxelles envisage donc de les supprimer afin de faire des économies. Crainte possible pour les européens qui redoutent une hausse des prix et donc d’une baisse de leur pouvoir d’achat.

pieces centimes euro

Pièces de 1, 2 et 5 centimes

Les pièces de 1 et 2 centimes d’Euro vont-elles disparaitre ?

 

De nos jours, il est de plus en plus difficile de s’acquitter d’un produit ou d’un bien de consommation en utilisant des pièces de 1 et 2 centimes d’euro. Des pièces que l’on essaie souvent de se débarrasser surtout en payant son pain et ses viennoiseries chez son boulanger ou bien son quotidien ou son magazine préféré chez son marchand de journaux.

Or celles-ci s’accumulent bien trop vite dans nos poches et nos portes-monnaie, et ont du mal à en ressortir par la suite. Certaines sont mêmes perdues.

La Commission Européenne s’est rendu compte que les pièces de 0.01€ et 0.02€ sont très peu utilisées et envisage éventuellement leur suppression. En effet, très chères à produire, bien plus chères que leur valeur faciale, celles-ci ont engendrées depuis janvier 2002, une perte d’argent estimée à 1,4 milliards d’euros.

Arrêt de production et disparation de la circulation ?

 

La Commission Européenne table sur 4 options mais sans se prononcer réellement. Ainsi selon le commissaire en charge des affaires économiques et monétaires Olli Rehn, elle souhaite tout d’abord engager une discussion avec les États, les banques centrales et les associations de consommateurs afin voir laquelle de ces options pourrait faire l’objet d’une proposition de loi :

• un statu quo.
• une réduction du prix de revient de la frappe des piécettes.
• une élimination radicale avec arrêt de la production.
• une lente disparition de la circulation après un arrêt de la production.

Vers une hausse des prix en cas de suppression de ces petites pièces ?

 

Sujet sensible ! Avec la probable disparation des pièces de 1 et 2 centimes, les citoyens européens redoutent en effet que les prix ne soient arrondis à la hausse comme ce fut le cas dans de nombreux secteurs d’activités lors de l’entrée en circulation de la Monnaie Unique le 1er janvier 2002.

De plus la Commission Européenne elle-même reconnait que les citoyens se disent attachés à ces pièces et qu’ils craignent un risque d’inflation si celles viendraient à disparaitre mais dans le même temps, elle souligne qu’ils ne les utilisent pas ou très peu.

Alors peut-on s’attendre à une disparation de ces pièces, d’une montée des prix arrondis avec le chiffre 5 et donc d’une baisse de pouvoir d’achat ?…Affaire à suivre…

N’hésitez pas à nous laisser vos réactions sur cette éventuelle mesure, nous dire si oui ou non vous êtes attachées à ces petites pièces cuivrées et ou dans quelle mesure les utilisez-vous !

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. zahzouh chapin dorothée 16 mai 2013 - 16 h 40 min

    encore une façon de plus de nous prendre un peu plus d’argent

  2. grapsous 16 mai 2013 - 18 h 52 min

    Oui, il nous tire le dernier sous de nos poches, mais…
    Ces 1,4 mia € on les paye aussi, donc tant qu’à faire autant les supprimer.

  3. Laëtitia 1 juin 2013 - 13 h 26 min

    ouai mais au final il l’est enlève ou pas, parce que moi j’en ai plein dans une tire lire???

    Ce serai bête de les enlevé, c’est les seules que je garde de coté au cas ou.