Soldes : Trop long et noyé par les autres promotions, le dispositif fait moins recette

Dorénavant les promotions, ventes flash et autres ventes privées se succèdent tout au long de l’année pour le bonheur des acheteurs. Toutefois parmi cette avalanche de rabais les soldes officiels ont perdu de leur attractivité. C’est du moins ce que soulignent les associations de commerçants, confortées par les chiffres de différents sondages qui prouvent une certaine désaffection des clients pour cette période.

les soldes moins attendues

Plus de promotions toute l’année

S’il la période des soldes reste un moment important pour les commerçants et notamment pour les grands magasins avec en moyenne 12% des ventes annuelles réalisées à ce moment là, ils sont nombreux à se plaindre de plus en plus de leur organisation.

Trop longs et surtout perdus au milieu des autres promotions les soldes feraient de moins en moins recette.

Selon le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc), les « consommateurs seraient moins sensibles aux promotions pour leurs achats courants » (74% en 2005 contre 67% en 2016) étant assurés ou presque de trouver des petits prix toute l’année. Les soldes plus précisément ne seraient plus attendus comme un besoin mais vécus de plus en plus comme un plaisir.

De manière générale, les offres intéressantes alors qu’elles étaient auparavant clairement identifiées par les soldes, seraient aujourd’hui moins visibles.

Ainsi cette année, selon un sondage Toluna pour LSA, 74% des Français prévoient de participer aux soldes soit une perte d’attractivité d’environ 2,2 millions de clients par rapport à l’année précédente. Côté budget si les estimations varient de 189€ à 318€ en fonction des enquêtes, la plupart des consommateurs n’auraient pas encore défini leur enveloppe.

Un budget pas extensible

Malgré tout, le budget des Français n’est pas sans limite et entre ventes privées, Black Friday et soldes, ces derniers semblent privilégier de plus en plus les périodes de vente courtes par le biais notamment du commerce en ligne.

Des soldes trop longs

Ainsi, selon Agnès Vigneron directrice des Galeries Lafayette Haussmann, les soldes sont devenus trop longs. Leur durée de 6 semaines casserait l’engouement des consommateurs qui remettraient plus souvent leurs achats à plus tard.

Alors que les soldes d’été débutent demain mercredi 28 juin, la chambre de commerce et d’industrie d’Île-de-France évoque l’instauration d’un événement court, de 3 ou 4 jours qui trouverait sa place en novembre ou au moment de la rentrée scolaire.

Toutefois avec un beau temps régulier et à quelques jours des premiers départs en vacances pour les juillettistes, les Français devraient tout de même être au rendez-vous pour ce début de soldes en attendant peut-être la révision prochaine du dispositif par les pouvoirs publics.

Et de votre côté, qu’avez-vous prévu d’acheter ? Si vous avez déjà quelques idées, n’hésitez pas retrouver dès demain notre récap’ des meilleurs soldes d’été selon les produits qui vous intéressent.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !