Soldes : Bientôt plus courts et plus fréquents dans l’année ?

Chaque année, à deux reprises, les boutiques de la France entière se rejoignent dans l’organisation d’un même événement, celui des soldes. Promotions d’été ou d’hiver, si les Français sont encore nombreux à en profiter, la période fait cependant de moins en moins recette. Trop longs ou noyés par les promotions, les soldes pourraient prochainement être réformés comme l’annonçait récemment le nouveau ministre de l’Économie, Bruno Le Maire.

evolution des soldes

Des soldes plus courts et ponctués d’autres événements ?

Cette année pas moins de 74% des Français ont prévu de faire des achats à l’occasion des soldes d’été. Pourtant, en comparaison avec 2016 ce sont pas moins de 4,4 points de recul et donc plus de 2 millions d’acheteurs en moins à comptabiliser. Une désaffection pour les soldes qui n’est pas nouvelle et se poursuit déjà depuis plusieurs années.

En cause sans doute les promotions de plus en plus nombreuses et les ventes privées devenues très attractives.

Ainsi le nouveau ministre de l’Économie serait sur le point de revoir le dispositif avec devant lui plusieurs pistes dont notamment le raccourcissement de la durée des soldes et l’organisation d’autres événements au gré des mois de l’année.

Ainsi la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Paris suggère de revenir à une durée de cinq semaines là où de nombreux commerçants constatent un essoufflement des ventes dès la troisième. De même les soldes d’hiver pourraient prochainement débuter dans les tous premiers jours du mois de janvier.

Créer d’autres journées de ventes exceptionnelles

Désormais bien installé en France, le Black Friday, cette journée de promotions monstres qui nous vient des États-Unis, pourrait finir par être déclinée en une version 100% française. C’est en tous cas une éventualité que souhaite soulever Bruno Le Maire lors d’une prochaine concertation.

Lancée dès la fin des soldes d’été placée au 8 août prochain, celle-ci permettra de réunir les différents acteurs du secteur, grands et petits magasins, parisiens et provinciaux afin de convenir du chemin à prendre pour l’organisation des soldes dans les prochaines années à venir.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !