Sécurité routière : les radars double face en phase d’expérimentation

Vous en croisez sans doute tous les jours un ou plusieurs durant le trajet pour vous rendre sur votre lieu de travail, pour aller chercher vos enfants à l’école ou encore aller faire vos courses. De quoi s’agit-il ?

Des radars routiers qui fleurissent si facilement tout au long de nos voies de circulation. Plusieurs modèles sont déjà à l’utilisation, les radars fixes signalés, pédagogiques et mobiles embarqués dans une voiture de Police … Mais toutes ces installations semblent posséder le même problème. La qualité des clichés qu’elles produisent serait passable au point que 30% de ceux-ci ne mèneraient à aucune sanction.

C’est pourquoi la Sécurité Routière est en train de déployer une nouvelle série appelée « radar double face ».

Panneau indicateur de radars

Des radars double face en expérimentation un peu partout en France

 

Le principe est simple, en prenant une photo à la fois à l’avant et à l’arrière du véhicule, les clichés ainsi réalisés sont plus nets et donc plus efficaces. Mais concrètement le radar double, ça fonctionne comment ?

Deux nouveaux types de radars sont nouvellement en déploiement depuis la mi décembre.

  • Un radar double dont les deux capteurs sont dans la même boite
  • Un radar double dont les deux capteurs sont séparés de plusieurs mètres mais prennent leurs photos en même temps

La généralisation de ces nouveaux équipements n’est pas prévue pour tout de suite car ils sont en phase d’expérimentation pour au moins 3 mois renouvelables pendant lesquels aucun procès verbal ne sera dressé. Installés sur différents sites en France, ils seront déployés courant Décembre 2014 et Janvier 2015 :

 

  • À Feyzin sur la départementale 301
  • À Lacanau sur la départementale 6
  • À Saint-Laurent d’Arce sur la départementale 137
  • À Nice départementale sur la 6098

 

Bien que ces radars à cabine simple et double ne soient pas encore en mesure de vous flasher, prenez l’habitude de les croiser et d’en tenir compte s’ils se trouvent près de chez vous. Car si ces derniers tiennent leur promesse et permettent aux forces de l’ordre d’obtenir de meilleurs clichés des véhicules en infraction, nul doute qu’ils seront installés partout sur le territoire dans les prochaine mois afin de rendre plus performante la sanction par l’amende ou le retrait de point.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !