Sacs plastiques interdits : Ce qui va changer dès le 1er Juillet 2016

Jusqu’à aujourd’hui, impossible pour de nombreux Français de faire leurs courses sans avoir recours aux sacs plastiques disponibles en caisses. Pourtant, les habitudes et les comportements vont devoir changer étant donné qu’à compter du 1er juillet 2016, les sacs plastiques fins seront interdits.

Les sacs plastiques fins, c’est bientôt fini

Alors que Lidl lance de grandes opérations anti-gaspillage avec des cagettes de fruits, de légumes ou encore de viande à 1€ seulement, voilà qu’une mesure visant à lutter contre ce même fléau va entrer en vigueur dans quelques heures.

En effet, à compter du 1er juillet 2016, les sacs plastiques fins seront interdits aux caisses des magasins, ceux proposés pour emballer les fruits et légumes étant encore autorisés jusqu’au 1er janvier 2017.

Ainsi, à partir du milieu de semaine, les magasins pourront, s’ils le veulent, remplacer les habituels sacs en plastique par leurs équivalents en papier ou opter pour des emballages « biosourcés » et « compostables de manière domestique ». Plus généralement, la loi considérera comme autorisés les sacs d’une épaisseur supérieure à 50 microns.

Bien évidemment, l’objectif de cette interdiction est de réduire le gaspillage mais aussi la pollution. La majorité des Français jette effectivement le sac en plastique dès lors qu’ils déballent leurs courses et beaucoup de ces derniers se retrouvent à terme dans la nature ou dans les océans.

La problématique est d’autant plus importante que la consommation de sacs plastiques est très importante dans l’Hexagone. 5 milliards d’unités seraient distribuées en caisse et plus de 12 milliards aux rayons fruits et légumes soit 80 par habitant chaque année.

Pourtant, de nombreux efforts ont déjà été réalisés par la grande distribution pour réduire ces chiffres – avec succès d’ailleurs – au cours des dernières années avec en particulier le choix de mettre fin à la gratuité des sacs.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !