Retraites : Quelles sont les règles de cumul des trimestres ?

Alors que les anciens mettent parfois en avant leurs nombreuses années d’activité afin de justifier de la retraite qu’ils perçoivent, la validation des trimestres ne se calcule pas ainsi. En effet, ce sont les montants des salaires perçus qui vont déclencher l’épargne d’un trimestre supplémentaire, et non le nombre d’années travaillées.

comment se calculent les trimestres de retraite

150 fois le smic horaire pour cumuler un trimestre de retraite

C’est une fausse idée que de croire que les trimestres de retraite nécessaires au versement d’une pension, se cumulent en travaillant le plus longtemps possible. En réalité, ce n’est pas le temps de travail qui vous permet d’épargner du temps de retraite, mais bel et bien le montant du salaire sur lequel sera calculée votre pension.

Pour valider un trimestre il est nécessaire de percevoir un salaire au moins égal à 150 fois le smic horaire, soit 1 450.50€, pour 2016. Un salarié payé au smic, égal actuellement à 1466.62€ par mois, pendant deux mois, engrange donc deux trimestres pour sa future retraite.

Les trimestres assimilés

De nombreux autres cas permettent d’ajouter de nouveaux trimestres à sa retraite ; ces périodes supplémentaires sont appelées trimestres assimilés.

Elles découlent de plusieurs situations durant lesquelles une indemnisation est perçue.

Il peut s’agir par exemple des périodes de chômage et de stages professionnels pour lesquelles un trimestre est égale à 50 jours, ses périodes de rééducation professionnelle, d’accident du travail, d’invalidité et de maladie sous certaines conditions, des périodes de congés maternité (tous les trimestres comptent depuis le 1er Janvier 2014) ou d’adoption à raison d’un trimestre pour 90 jours d’indemnités journalières perçus et du service national.

L’année du départ en retraite

L’année de départ en retraite est particulière en ce sens qu’il n’est pas possible d’y cumuler plus de trimestres qu’il n’en existe civilement entre le 1er Janvier et la date effective de départ. Et ce, bien que le salaire soit supérieur au 150 fois le smic horaire requis.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !