Porter l’âge de départ à 65 ans pour sauver les retraites complémentaires ?

Après la revalorisation des petites retraites, c’est autour des retraites complémentaires d’être au centre des débats. En effet les partenaires sociaux se réunissent aujourd’hui, mercredi 10 septembre 2014, en vue de préparer des négociations pour sauver les deux régimes concernés : Agirc pour les cadres et Arrco pour les salariés et les cadres.

sauver retraites complémentaires

Repousser le départ à la retraite pour sauver les régimes Agirc et Arrco

Comment sauver les retraites complémentaires ?

 

Autant dire que cette réunion est très importante puisque si aucune solution n’est trouvée, l’Argic aura épuisé ses réserves en 2018 et l’Arrco en 2027. Selon les calculs réalisés par le Medef et révélés par l’Opinion, reculer l’âge de départ à la retraire à 65 ans permettrait de sauver les régimes.

Cependant cette idée pourrait rencontrer des obstacles, ce qui pousse le Medef à trouver d’autres solutions comme des abattements sur les pensions complémentaires des assurés désirant partir à la retraite à 67 ans. En cas d’abattement de 10% sur les pensions versées entre 62 et 67 ans les régimes seraient sauvés jusqu’en 2038 et pour un abattement de 30% le problème serait résolu.

La CGT qui a demandé des simulations, peut affirmer qu’il faudrait doubler le taux de cotisation d’ici 2040, il passerait donc de 6.65% à 12.66% pour l’Arrco et de 16.22% à 22.8% pour l’Argic.

Autre facteur à ne pas prendre à la légère : la centrale de Montreuil déclare que « 57 % des efforts de redressement des régimes de retraite complémentaires menés depuis 1993 ont été réalisés par les salariés et les retraités, et 43 % par les employeurs. »

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !