Le contrôle des chômeurs par le Pôle Emploi va être renforcé

Le Ministre du Travail François Rebsamen a demandé récemment au Pôle Emploi de surveiller de près les chômeurs. Publiés fin août les chiffres du chômage ne sont pas bons, 27 400 personnes supplémentaires par rapport au chiffre du mois précédent. La surveillance va donc s’accroître et les sanctions vont tomber.

pole emploi surveillance chômeurs

Surveillance renforcée par Pôle Emploi

Un contrôle renforcé pour les demandeurs d’emploi

 

Le ministre du travail compte bien faire diminuer le taux du chômage en France car les mesures de contrôle vont se faire plus intenses du côté de Pôle Emploi. En effet les conseillers vont vérifier si les chômeurs recherchent vraiment du travail.

Ceux qui se laissent aller ont du souci à se faire. Si ce principe était déjà mis en place depuis un an, les salariés de Pôle Emploi vont mettre les bouchées double afin de débusquer les fraudeurs et les punir. Selon Monsieur Rebsamen 350 000 offres d’emploi ne seraient pas pourvues en France et sur 100 000 formations prévues pour 2014, 58 000 seulement ont été données.

La vérification va se faire par des convocations qui vont s’intensifier ainsi que par des vérifications auprès des employeurs qui recherchent du personnel.

 

  • La sanction sera simple : une radiation de 15 jours suite à laquelle vous pourrez vous réinscrire, et obtenir à nouveau vos droits et paiements par le Pôle Emploi.

 

Toutefois cette décision fait débat auprès des syndicats car ces derniers pensent que le ministre veut diminuer la courbe du chômage en radiant les demandeurs d’emploi. Ils accuseraient également le gouvernement de mettre tous les chômeurs dans le même panier et mélangerait ainsi les fraudeurs de ceux qui recherchent activement du travail.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. BARBAULT Laurent 4 septembre 2014 - 19 h 35 min

    c est une honte d accuser les chomeurs de fraudeurs, en tous cas de generaliser.Si je ne me trompe pas, ce n est pas un chomeur qui a planqué des millions dans des paradis fiscaux. Il faudrait faire le compte du nombres de parutions en justice de nos chers politiques qui sont sensé sortir le pays de la crise et non l alleger de ses richesses.mais le pire c est, combien d hommes politiques ne se sont jamais fais prendre.Et en plus quand t es pas competent tu retrouves du boulot tout de suite tellement il y a de magouilles.Il n y a que notre cher president MR HOLLAND qui ne trafique pas d argent, il prefere jouer avec les sentiments des femmes et en plus l exposer au grand jour.

  2. Nouebes Hélène 4 septembre 2014 - 20 h 41 min

    Avant de s’ en prendre à nous, il faudrait déjà s’occuper du patronnat. Celui ci demande des chomeurs mais il faut toujours soit de l expérience ou un niveau bac meme pour mettre des produits en rayon dans une grande surface.Comment voulez vous que les jeunes qui sortent des études trouvent du travail ainsi que certains chomeurs plus agés.Alors messieursles politiciens faites quelques choses mais pas que pour vous.