Découpage des régions de France en 2015 : de 22 à 13 régions

Mise à jour au 16 juillet 2014

 

Souhaitant réduire le nombre de régions dans le but de faire des économies, le Gouvernement a proposé une nouvelle carte avec 13 régions au lieu des 14 prévues initialement. Toutefois celle-ci est loin d’être finalisée car elle suscite encore de nombreux débats et de vives oppositions. Voici la nouvelle carte dessinée et proposée par les députés PS.

 

  • Fusion de l’Aquitaine avec le Limousin et le Poitou-Charentes.
  • Fusion de la Picardie avec le Nord-Pas-de-Calais.
  • Fusion de la Champagne-Ardenne avec l’Alsace et la Lorraine.
  • La région Centre resterait seule tout comme les Pays de la Loire et la Bretagne.
carte 13 régions france

La France réduite à 13 régions

 

Article initiale du 3 juin

Attendue par tous depuis plusieurs mois, la réforme territoriale a, finalement, été annoncée par le gouvernement le 2 juin au soir.

Si actuellement, la France est divisée en 22 régions, le projet prévoit de n’en délimiter que 14, notamment afin de limiter les coûts liés au financement des différents projets locaux. A noter que, pour le moment, quelques régions restent inchangées.

 

  • L’Aquitaine
  • La Bretagne
  • Le Nord-Pas-de-Calais
  • L’Île de France
  • Les Pays-de-la-Loire
  • La Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • La Corse

 

Toutefois, cette carte étant à ce jour provisoire, il se peut que certains changements surviennent encore, dans l’optique de diminuer à nouveau le nombre de régions sur le territoire français.

nouveau découpage des régions de france

Annoncé le 2 juin dernier, le nouveau découpage des régions françaises devrait être mis en oeuvre en automne 2015

Le nouveau découpage des régions de France pour l’automne 2015

 

Initialement prévu pour mars 2015, le nouveau découpage des régions de France devrait être mis en place à compter du début de l’automne 2015. Concrètement, plusieurs regroupements sont à prévoir sur notre territoire :

 

  • Le Poitou-Charentes avec le Centre et le Limousin
  • L’Alsace avec la Lorraine
  • La Basse-Normandie avec la Haute-Normandie
  • La Picardie avec la Champagne-Ardenne
  • L’Auvergne et le Rhône-Alpes
  • La Bourgogne avec le Franche-Comté
  • Le Midi-Pyrénées avec le Languedoc-Roussillon

 

Qualifiées comme « de taille européenne », les régions seront plus à même de bâtir des stratégies territoriales. En effet, toutes les volontés de coopération émises par les différents élus ont été prises en compte.

En conclusion, l’objectif serait, d’ici l’année 2020, de supprimer les conseils généraux, jugés comme beaucoup trop coûteux pour l’État. Cependant, si cette institution joue encore un rôle majeur, sa suppression doit, finalement, se faire de façon progressive.

Si cette mesure se confirme, celle-ci devrait permettre à l’État de faire 10 milliards d’économies d’ici 5 à 10 ans, toutefois celle-ci ne sera pas facile à mettre en place et les débats à son sujet devraient se multiplier et être assez houleux dans les prochains mois.

Qu’en pensez-vous ? Êtes-vous favorable à ce nouveau découpage des régions de France à 14 au lieu de 22 ?

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. herve 17 juillet 2014 - 5 h 58 min

    ça va rien changer, et tant mieux si cela fait des économies.
    Mais… le bon plan il est ou?