Promotions Intermarché : Fini les -70% mais l’enseigne promet d’autres rabais

Il y a quelques jours de cela les promotions organisées par les magasins Intermarché sur la pâte à tartiner Nutella et sur les couches Pampers, avaient provoqué d’importantes bousculades inattendues. Premier surpris par l’ampleur des débordements, le patron de la chaîne de supermarchés vient d’annoncer que cela ne se reproduirait plus. Fini donc les rabais à -70%. Pourtant, Thierry Cotillard promet la mise en place de nouvelles promotions très prochainement.

promotion intermarche

Fin des promotions à -70% chez Intermarché

Après s’être fait rappeler à l’ordre par le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, le patron des magasins Intermarché en France vient d’annoncer la fin des promotions à -70% jugées excessives. On se souvient en effet des récentes scènes de cohues filmées dans plusieurs magasins après que des pots de Nutella et des couches Pampers aient été affichés à 30% de leur prix initial.

Contraint par le gouvernement et par les prochaines restrictions de la loi alimentation, Thierry Cotillard qui reconnaît avoir été débordé, annonce malgré tout la mise en place prochaine d’autres opérations commerciales importantes.

Bien que les réductions sur les produits alimentaires soient bientôt limitées à 34% du prix normal du produit et le seuil de revente à perte rehaussé à 10%, selon lui la compétitivité doit rester de mise. Ainsi le PDG fait une différence entre les « produits agricoles et à forte composante agricole » et les « produits non agricoles ou fortement transformés ».

Selon lui il serait donc intéressant que le gouvernement revoit le champs d’application des restrictions de la loi. Celles-ci s’appliqueraient alors essentiellement aux productions agricoles. Les « produits transformés banalisés » en seraient donc exclus. Avec de telles déclarations, les prochaines négociations tarifaires de 2019 entre producteurs, industriels et distributeurs, promettent sans doute des débats animés.

Toutefois, Thierry Cotillard a d’ores et déjà prévenu que d‘autres « promotions fortes sur des produits transformés par les grandes multinationales agroalimentaires » seraient organisées d’ici à l’entrée en vigueur de la loi. Si toutes ne provoqueront pas les bousculades connues dernièrement, il y a fort à parier que ce type d’annonce déplace encore les foules dans les semaines à venir.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !