Prix du diesel : Augmentation de 7,6 centimes par litre dès 2018

Le porte-parole du gouvernement vient de confirmer en conférence de presse une hausse des taxes portant sur le diesel à hauteur de 10% dès l’année prochaine. Pour l’automobiliste cela représente un coût supplémentaire de 7,6 centimes par litre à ajouter aux autres augmentations, prévues ou non. C’est par exemple le cas de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) et de ses +2,6 centimes par litre par an sur les quatre prochaines années.

augmentation diesel

+10% sur les taxes du diesel en 2018

Non content de voir se développer un peu partout en France l’utilisation de la vignette Crit’Air limitant la circulation des véhicules les plus polluants et donc des diesel, le gouvernement vient d’annoncer que les taxes pourtant sur le carburant le plus utilisé dans l’hexagone allaient augmenter de 10% en 2018.

En clair cela veut dire que si vous roulez actuellement au diesel, l’année prochaine le litre de carburant vous coûtera pas moins de 7,6 centimes supplémentaires ! Ainsi cette hausse prévue pour l’année 2018, devrait entièrement effacer la baisse des cours du pétrole qui de son côté s’établit actuellement autour de 8 centimes.

De plus il faut également prendre en compte les 2,6 centimes de hausse par an sur quatre ans, dus à la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) laquelle intègre la taxe carbone dont Nicolas Hulot souhaitait récemment alourdir la fiscalité.

L’essence de son côté devrait également voir sa fiscalité s’alourdir mais dans une moindre mesure. Il serait question d’une augmentation de 3,9 centimes le litre.

Toutefois la hausse des prix pourrait ne pas se limiter à ces montants si l’on tient compte du fait que le coût des carburants à la pompe varie selon divers paramètres que sont le cours du pétrole, le taux de change euro-dollar, du niveau des stocks et bien entendu celui de la demande.

Selon les calculs effectués par RTL, si l’évolution se poursuit ainsi le litre de diesel pourrait augmenter de 31 centimes sur la durée du quinquennat d’Emmanuel Macron, s’articulant totalement avec la volonté du gouvernement d’inciter les Français à renouveler leur vieux véhicule pour un modèle plus récent et moins polluant.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !