Prime de Noël : Une aide complémentaire offerte par certains départements et villes

Chaque année attendue par près de deux millions de Français, la Prime de Noël devrait être versée à la fin de la première quinzaine du mois de Décembre, elle est destinée à permettre aux foyers les plus modestes de compléter leurs revenus en fin d’année. En complément, certains départements et villes de France ont choisi de mettre en place un dispositif d’attribution de chèques-cadeaux pour Noël.

prime cadeau de noël

À l’occasion des fêtes de fin d’année chacun souhaite pouvoir faire de jolis cadeaux et organiser un bon repas au meilleur prix. Concernant les foyers les plus modestes de France, l’État met en place une aide, la prime de noël versée dans le courant du mois de Décembre. Mais, destinée aux bénéficiaires du RSA, de l’ASS, de l’ATS et de l’AER, elle ne concerne pas tout le monde.

C’est pourquoi, en complément, certaines villes mais aussi certains département ont choisi de faire bénéficier les familles aux plus faibles revenus de chèques-cadeaux versés sous différentes conditions. Attention pourtant, cette prestation complémentaire n’est ni systématique, ni généralisée à la France entière et pour savoir si elle peut vous être attribuée, il faudra vous rapprocher des organismes compétents.

Des chèques-cadeaux offerts pour Noël par certains Conseils Généraux et CCAS

Contrairement à la Prime de Noël gérée par la CAF et le Pôle Emploi, cette aide est administrée en fonction du Conseil Général de votre département ou du Centre Communal d’Action Sociale de votre agglomération, il convient donc de vous rapprocher de l’un ou de l’autre pour vous renseigner à la fois sur les dates de dépôt des demandes, mais aussi à propos des conditions d’attribution différentes pour chaque lieux et organismes gestionnaires.

Toutefois le département des Bouches-du-Rhône, la Corse, la ville de Versailles et la commune de Puteaux ont d’ores et déjà fait connaître tout ou partie des formalités les concernant.

  • Dans les Bouches-du-Rhône, l’aide n’est pas nouvelle puisqu’elle existait déjà en 2014, mais passe d’un versement compris entre 115 et 465 € par famille bénéficiaire à l’attribution de chèques-cadeaux d’un montant de 50 € par enfant. Les conditions exactes sont à consulter auprès de la Caisse d’Allocation Familiale de la région.
  • Concernant la ville de Versailles, les demandes sont à présenter auprès du CCAS et il faudra déposer les pièces justificatives demandées. Sous conditions de faibles revenus et d’avoir au moins un enfant de moins de 16 ans. La mairie annonce des chèques-cadeaux d’un montant unitaire de 48 €. Pour en savoir plus, cliquez-ici.
  • En Corse, les plafonds de ressources sont connus et de l’ordre de 808.46 € pour une personne célibataire et de 1243.24 € pour un couple. Si vous respectez cette condition, un coup de téléphone au Conseil Général vous apportera de amples informations ainsi que le montant de l’aide inconnu pour le moment.
  • À Puteaux, si vous avez un enfant de moins de 12 ans, que vous êtes inscrit comme demandeur et que vous résidez dans cette ville depuis plus de 3 ans, le CCAS vous propose de déposer une demande entre le 1er et le 24 Décembre afin de connaître votre éligibilité à l’aide qui se présente sous forme d’un chèque-cadeau d’un montant de 40 €. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Si de tels dispositifs existent aussi chez vous, n’hésitez pas à partager l’information avec nous. Merci.

Lire également : Date de versement, montants et conditions de la prime de Noël 2016

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. Lelievre 10 novembre 2015 - 22 h 20 min

    Dans le Val de marne, les gens ne payant pas d’impots, ont droit sur simple demande à un chèque solidarité.

  2. lucielythe 1 décembre 2016 - 10 h 45 min

    Le nord devrait prendre exemple sur le val de marne.

  3. Bibiloutoun 1 août 2017 - 14 h 52 min

    C’est honteux, on demande le RSA et on nous dit non et parlons pas de la prime de Noël. Mon époux travaille pas et je ne travaille pas. Seul mon mari perçoit le chômage 875€ et on a droit à rien, l’état c’est de la grosse m…..en boite, on accueille plein d’étranger à tour de bras, on leur donne tout et les français. Moi j’ai 2 enfants et c’est la m…… On y arrive plus, aidez moi …ville 1770 habitants et rien dans cette ville, je ne sais plus quoi faire si nous suicider, voilà ma vie à 32 et deux enfants et on sera même pas marqué dans le journal, je vous dit adieux on se retrouve au paradis.