Prime de naissance : Le versement au 2ème mois de bébé fait polémique

Depuis 2015, la prime de naissance versée par la CAF ne se fait plus au cours du 7ème mois de grossesse mais plutôt au cours du 2ème mois de l’enfant. Ce report dans le temps de l’aide suscite une vive polémique car certains bénéficiaires se trouvant démunis pour accueillir bébé.

Le report du versement de la prime de naissance pose problème

Vers le retour du versement de la prime de naissance avant l’arrivée de bébé ?

 

Alors qu’il ne reste plus que quelques jours pour profiter de la rétroactivité de la prime d’activité, voilà que c’est une autre aide qui fait beaucoup parler d’elle ces derniers jours.

En effet, en 2015, afin d’aider au redressement des comptes publics, il a été décidé que la prime de naissance versée aux futurs parents ne serait plus attribuée au cours du 7ème mois de grossesse mais plutôt durant le 2ème mois de la vie du jeune enfant.

Si une économie de 250 millions d’euros aurait été réalisée avec ce report de versement de 4 mois, le Conseil d’Administration de la Caisse Nationale des Allocations Familiales tire aujourd’hui la sonnette d’alarme et demande un retour à l’ancien système.

Pour l’Union Nationale des Associations Familiales (Unaf), ce report est « regrettable » puisque la prime de naissance, dont bénéficie seulement les ménages les plus modestes, était utilisée par les familles pour s’équiper en vue de l’arrivée de l’enfant.

Avec une prime désormais versée durant le 2ème mois de l’enfant, les parents ne peuvent plus disposer du coup de pouce de 923 € pour accueillir bébé convenablement dans leur foyer et la CAF est régulièrement conduite à octroyer des prêts aux familles pour les aider si des difficultés financières sont identifiées.

Lorsque ce n’est pas le cas, il n’est pas rare que le nouveau venu vive dans des conditions précaires, le temps que les bénéficiaires reçoivent enfin la prime qui leur est due. Les choses doivent donc changer.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !