La prime à l’embauche, reconduite pour 2017

À l’occasion d’un long entretien dans la presse française, François Hollande a tenu à rassurer les patrons de PME (Petites et Moyennes Entreprises). Oui, la prime à l’embauche sera bien reconduite et ce tout au long de l’année 2017.

prime embauche 2017

La prime à l’embauche c’est quoi ?

La prime à l’embauche instaurée le 18 Janvier dernier, se destine aux patrons des PME françaises de moins de 250 salariés, qui souhaitent embaucher un salarié en CDI ou en CDD ainsi qu’en contrat de professionnalisation de plus de 6 mois dont le salaire pourra atteindre jusqu’à 1.3 fois le SMIC, soit 12.58€ brut de l’heure.

Quel que soit le statut juridique de l’entreprise (association, profession libérale, SARL, SAS…), la seule obligation en dehors du nombre de salariés est de relever du droit privé et d’être située en métropole ou dans un DOM hors Mayotte.

Le montant de la prime est de 4 000€ maximum sur une période de deux ans, versée au rythme de 500€ par trimestre. Cette somme ne devrait pas être modifiée l’année prochaine.

Un dispositif reconduit en 2017

Alors que la courbe du chômage peine à réellement s’inverser et devant un dispositif pour une fois assez simple, le chef de l’État annonçait dans un entretien Les Échos publié ce matin, que la prime à l’embauche serait renouvelée et ce, pour toute l’année 2017 : « Nous allons franchir dans quelques jours le seuil de 500 000 embauches dans le cadre de ce dispositif. C’est un succès au bénéfice de l’emploi et des entreprises, et j’ai donc décidé de le prolonger sur l’ensemble de l’année 2017. »

Au 1er Juin, le dispositif comptait plus de 160 000 entreprises bénéficiaires et aurait engendré quelques 350 000 emplois en CDD ou CDI dont 23% dans l’hôtellerie-restauration, 18% dans le commerce, 9.5% dans le BTP, 7% dans les activités sanitaires et sociales et 6% le transport. Autre bonne nouvelle, les deux-tiers des demandes concernent des embauches en contrat à durée indéterminée.

Dans le même temps, François Hollande a annoncé envisager une baisse de 2 Milliards des impôts pour 2017.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !