Prêt à taux zéro : Fin de l’aide sur les logements neufs en campagne dès 2018

Dès 2018 pour les campagnes et à compter de 2019 pour les zones périurbaines, le prêt à taux zéro pour un logement neuf si apprécié des nouveaux accédants à la propriété, va disparaître. Le gouvernement vient d’annoncer dans le cadre de son « plan logement » qu’il souhaitait réserver le dispositif aux investisseurs des zones « tendues ». Autrement aux citadins pour lesquels l’achat immobilier est plus difficile.

pret taux zero

Le prêt à taux zéro beaucoup plus restrictif dès 2018

Le gouvernement l’avait annoncé, il comptait recentrer l’usage du prêt à taux zéro (PTZ) très rapidement, les détails de la mesure sont maintenant connus. À compter de 2018 les zones rurales et périurbaines vont progressivement être exclues du dispositif.

En effet, dès 2018 les particuliers qui souhaitent acquérir un logement neuf en milieu rural ne pourront plus bénéficier du PTZ, puis ce sera le tour des zones périurbaines en 2019.

Dans le détail le PTZ est reconduit pour quatre ans, mais ne concernera plus pour un achat neuf que les zones A, Abis et B1. Le dispositif restera toutefois en vigueur pour le rachat de biens déjà existants quelle que soit leur situation géographique.

Il s’agit donc de concentrer l’effort sur les zones urbaines ou le marché du logement est plus tendu, les biens souvent plus chers et donc les primo-accédants particulièrement désavantagés.

600 millions d’euros économisés

Pourtant en 2016, environ un tiers des PTZ signés l’étaient pour un premier achat à la campagne, ce qui prouve un certain intérêt pour le dispositif. Quoi qu’il en soit, avec cette révision ce sont pas moins de 600 millions d’euros qui vont être économisés par l’État.

De la même façon, le dispositif Pinel qui offre une exonération d’impôt aux propriétaires qui louent leur bien immobilier sur une certaine durée, est reconduit pour quatre ans, mais lui aussi révisé dans son application pour ne plus bénéficier qu’aux zones urbaines dès 2018.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !