Pôle Emploi : Les erreurs à ne pas commettre pour être bien indémnisé

Vous êtes actuellement à la recherche d’un emploi et indemnisé ou en attente d’indemnisation par Pôle Emploi ? Vous n’êtes alors sans doute pas sans savoir que cette administration vous impose certaines règles de fonctionnent. Voici donc quelques erreurs à ne pas commettre si vous souhaitez être rapidement, régulièrement mais aussi longtemps (dans la limite de vos droits) indemnisé chaque mois par Pôle Emploi.

les erreurs a ne pas commettre pour etre indemnise par pole emploi

Comment être vite et bien indemnisé par Pôle Emploi ?

Que vous veniez d’effectuer votre dernier jour de travail ou que vous soyez inscrit depuis plusieurs mois, il existe de nombreuses règles à respecter vis à vis de Pôle Emploi si vous souhaitez toujours être correctement indemnisé. À ce propos voici quelques erreurs qu’il serait préférable d’éviter.

1. Attendre pour réaliser votre inscription

Même si vous n’avez pas tous les documents nécessaires en votre possession, rendez-vous sur le site de Pôle Emploi dès le lendemain de votre dernier jour de travail. Bien que votre dossier demande obligatoirement d’être complet pour être pris en compte, votre date d’inscription sera conservée comme date du début de votre indemnisation. En l’effectuant au plus tôt vous perdrez le moins de jours possible entre la fin du versement de votre salaire et le début de celui de votre allocation.

2. Ne pas vous rendre à vos rendez-vous

Quelle que soit la durée de votre période d’inscription, du début à la fin vous aurez des rendez-vous fixés au moins 8 jours à l’avance avec votre conseiller afin par exemple de revoir votre CV, de vous préparer aux entretiens ou encore dans le cadre de la visite médicale obligatoire. Bien qu’il soit possible d’en décaler le jour et l’heure en cas d’absence (que vous aurez à justifier), tâchez d’être assidus à ces rendez-vous sous peine d’être radié de Pôle Emploi et donc de perdre vos allocations.

3. Ne pas effectuer votre actualisation

Chaque mois que votre situation ait changé ou non, entre le 28 et le 15 vous avez à réaliser votre actualisation. Pour cela, rendez-vous en agence ou sur votre espace personnel via internet et répondez aux questions qui vous seront posées comme « avez-vous travaillé ce mois-ci » ou « êtes-vous en congé maladie ou maternité ».

Profitez-en pour toujours transmettre vos nouvelles coordonnées lorsque celles-ci changent (numéro de téléphone, adresse …) afin de continuer à recevoir les informations et autres convocations de votre Pôle Emploi.

4. Oublier une période d’activité

Dès lors que vous reprenez une activité salariée et ce même si ça n’est que pour quelques jours, n’oubliez pas de la signaler à votre Pôle Emploi au moment de l’actualisation mensuelle. Ces périodes non déclarées ne seront de toutes façons pas prises en compte pour l’ouverture de nouveaux droits et vous risquez la radiation.

5. Ne pas vraiment chercher un emploi

Avec plusieurs mois d’allocation devant vous, vous pourriez avoir tendance à vous reposer sur vos lauriers. Or des contrôles sont organisés afin de vérifier si vous êtes bien à la recherche d’un nouveau travail. Quelles que soient les démarches que vous entreprenez, conservez-en toujours une trace dans vos archives, il peut s’agir de copies de candidatures spontanées, de dossiers d’inscription en intérim, de courriers de rendez-vous pour un entretien, tout cela peut être utile.

6. Refuser plus de deux offres d’emploi

Si celles-ci correspondent aux critères que vous avez vous-même établis avec votre conseiller, vous ne pouvez pas refusez plus de deux offres d’emploi consécutives sous peine de pouvoir être radié.

Dès six mois d’inscription, les offres présentant un salaire inférieur jusqu’à 15% à celui de votre dernier emploi et se trouvant à une distance maximale de 30 km ou une heure de votre domicile devront elles aussi être acceptées.

7. Ne pas accepter une formation

De la même façon un plan de formation qui aurait été conclu entre vous et votre conseiller ne pourra plus être refusé, d’autant plus si les financements ont déjà été trouvé. En cas de refus de formation, Pôle Emploi prévoit une radiation d’au moins 15 jours consécutifs.

8. Vouloir éviter les remboursements de trop-perçus

Il arrive parfois par une erreur d’actualisation de votre part ou de celle de Pôle Emploi que vous touchiez un trop-perçu, c’est-à-dire une somme supérieure à celle à laquelle vous avez droit.

Sachez qu’à un moment ou à un autre l’administration vous demandera de rembourser cet argent et qui si vous ne le faites pas, la totalité de vos versements pourra être bloquée. De plus Pôle Emploi dispose du droit de mettre en place une saisie sur votre compte bancaire pour récupérer son dû.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !