Monnaie : Vérifiez vos pièces de 1 et 2 centimes, leur prix peut atteindre 100€

Alors que nous sommes nombreux à les juger encombrantes voir carrément inutiles, les pièces de 1 et 2 centimes d’euros pourraient bien s’apparenter à un véritable petit magot.

En effet, sans doute à cause de leur disparition progressive entamée dans plusieurs pays de l’Union Européenne à l’automne 2015, une partie des pièces monnaie en cuivre rouge affiche désormais une valeur qui peut atteindre 100€ l’unité.

valeur pieces 1 et 2 centimes d'euros

La rareté des pièces fait grimper leur prix

En Octobre dernier, l’Irlande décidait de retirer de sa monnaie les pièces de 1 et 2 centimes d’euros à la manière de la Belgique, des Pays-Bas et de la Finlande avant elle. La raison ? Principalement le coût de fabrication de cette petite monnaie cuivrée qui se monterait selon la banque centrale irlandaise à 1.65 centime pour les pièces de 1 centime et à 1.94 centime pour les pièces de 2 centimes.

Si la commission européenne a un temps envisagé de les retirer complètement, l’idée a rapidement été abandonnée tandis qu’en France, même si elles ne sont pas toujours les bienvenues au moment de payer, l’idée n’a que très rarement été soulevée.

Quoi qu’il en soit ne sous-estimez pas la valeur de cette minuscule monnaie dont certains exemplaires peuvent, selon le site info-collection.fr, atteindre en valeur 1 000 fois leur montant initial.

Un petit trésor au fond de nos poches

Mais alors quelles sont les pièces qui intéressent le plus les collectionneurs et pourraient potentiellement nous permettre de réaliser une bonne affaire ? Si la majorité et spécialement les pièces françaises semblent n’avoir aucun intérêt, les centimes de contrées plus ou moins lointaines peuvent, en fonction de leur année d’édition, valoir leur pesant d’or. De quoi prendre quelques minutes pour les examiner :

De Monaco ou du Vatican

La minuscule pièce de 1 centime en provenance de Monaco, en très bon état et frappée entre 2001 et 2002 dépasse le prix fou de 100€ l’unité alors qu’au Vatican c’est la même chose pour la pièce de 2 centimes fabriquée entre 2002 et 2003.

De Finlande

Pour les pièces en provenance de Finlande, la chance est plus grande d’en posséder une puisque les 2 cents de 2001 atteignent 20€ en excellent état, alors que le centime de la même année s’échange à 10€ mais également à 5€ pour les années 1999, 2000, 2002, et 2013.

De Belgique

Si le gain est ici moins spectaculaire il n’en reste pas moins intéressant avec 50 centimes pour les pièces de 1 centime éditées en 1999, 2001 et 2008 mais aussi les 2 centimes de 2008. À côté de cela les pièces de 2 centimes frappées en l’an 2000 atteignent encore 20 centimes l’une.

D’Irlande

Pour le moment les pièces de 2 cts de 2002, 2003 et 2011 cotent autour de 50 centimes d’euros l’unité. Parions qu’avec le temps elles prendront elles aussi de la valeur.

Toutefois, la prochaine fois que vous voudrez vous en débarrasser chez le boulanger, pensez à les retourner et à consulter leur année de fabrication avant de les lui donner !

Comment vendre les pièces que vous possédez ?

Si toutefois vous trouviez de tels exemplaires de pièces au fond de vos tiroirs ou de ceux de votre grand-mère, sachez qu’il existe un moyen sûr de les revendre et ainsi de profiter de leur valeur, faites appel à un numismate professionnel.

Ces collectionneurs, le plus souvent experts en monnaie et en médailles, seront les personnes les plus susceptibles à la fois d’estimer leur valeur, mais aussi de vous les racheter en toute légalité. En se basant sur les cotations en vigueur, il est possible toutefois qu’ils appliquent une commission retenue sur le prix de votre monnaie.

Toujours est-il qu’à la moindre question et après vous être fait une petite idée, à l’aide d’une recherche internet, sur le degré de rareté de vos pièces, n’hésitez à consulter un professionnel, ils sont nombreux en France et pourront vous répondre rapidement.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !