Minimum vieillesse : une augmentation de 100 € en 3 ans dès 2018

Les personnes concernées par le minimum vieillesse devraient apprécier cette annonce : sur les trois prochaines années, cette aide devrait être augmentée de 100 € en tout. Concrètement, la mesure va être appliquée progressivement, selon les déclarations de la ministre des Solidarités Agnès Buzyn. De nombreux retraités vivent avec cette solution comme unique source de revenus et sa revalorisation leur permettra de gagner un minimum de pouvoir d’achat.

Le minimum vieillesse va augmenter de 100 € sur 3 ans selon Agnès Buzyn

Une revalorisation de 30 euros dès 2018 puis une hausse progressive

L’augmentation du minimum vieillesse, annoncée le 20 Septembre 2017 par la ministre des Solidarités au micro d’Europe 1, prendra effet dès 2018. En ce sens, à partir d’Avril 2018, il sera revalorisé 30 €.

Par la suite, cette même aide sera de nouveau augmentée, elle gagnera 35 € en 2019 et 35 € en 2020. Le montant du minimum vieillesse est de 803 € par mois pour une personne seule et 1 240 € pour un couple.

Quelque 433 000 Français vivent avec cette ressource destinée à toutes les personnes âgées qui n’ont pas d’importants revenus réguliers.

Il est utile de noter que même si l’on parle toujours de minimum vieillesse aujourd’hui, il serait plus cohérent de parler de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), qui a remplacé le minimum vieillesse dans les années 2000 et qui fonctionne selon des modalités similaires.

Le minimum vieillesse est accordé à tous les Français âgés de plus de 65 ans, dont les revenus sont inférieurs à un certain plafond. Une personne seule ne doit pas toucher plus de 800 € par mois environ (et 1 240 € pour un couple) afin de prétendre à ce coup de pouce financier.

Finalement, pour un couple qui reçoit 1 240 € de minimum vieillesse par mois, l’augmentation sera de plus de 155 € sur toute la durée du quinquennat Macron.

Ajoutons enfin qu’au cours de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron s’était bien engagé à revaloriser le minimum vieillesse. Il avait parlé de l’augmenter de 100 € par mois, ce qui devrait être le cas d’ici 2020.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !