Le MEDEF veut supprimer 2 jours fériés pour créer des emplois

La crise de l’emploi est plus que jamais d’actualité, en effet avec un taux de chômage qui ne cesse d’augmenter, le gouvernement doit plus que jamais réagir. Le syndicat patronal du MEDEF (Mouvement des entreprises de France) propose donc une solution qui devrait en fâcher plus d’un. Le but étant de créer des emplois et de relancer la croissance.

suppression jours fériés

2 jours fériés en moins pour créer des emplois

Les nouvelles mesures du MEDEF pour relancer la croissance

 

Les jours fériés sont bien appréciés et sacrés chez les français mais ils ne rendent pas service à notre l’économie. Pour le mois de mai dernier, 3 jeudis ont été chômés permettant à de nombreuses familles de partir en week-end mais. Pour cette année 2014, les jours fériés et les ponts ont coûté 2 milliards d’euros au PIB français.

Le MEDEF vient donc de révéler les mesures qu’il souhaiterait mettre en place et notamment la suppression de plusieurs jours fériés. La France est l’un des pays qui en possède le plus avec 11. Ainsi pour créer 100 000 emplois et augmenter la croissance de 1% il faudrait retirer 2 jours fériés.

Les entreprises seraient certes ravies de cette décision car elles perdraient moins de temps sur ses commandes. Toutefois les secteurs relevant du tourisme pourraient en prendre un coup. Le site Liligo.com a pu constater que les internautes ont consulté 4 fois plus son site en mai 2014 que l’année précédente ou les jours fériés tombaient un mercredi.

D’autres mesures sont également visés par le MEDEF :

  • une révision du Smic afin de créer entre 50 000 et 100 000 emplois sur 5 ans
  •  l’ouverture des commerces le soir et le dimanche.

Le MEDEF déclare vouloir créer « entre 40.000 et 100.000 nouveaux emplois dans le commerce et la distribution, et entre 50.000 et 200.000 dans le tourisme ».

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. ROMAIN MONTHUREL 16 septembre 2014 - 11 h 47 min

    L’embauche j’y crois pas, connaissant les patrons ils vont juste faire travailler deux jours de plus leurs ouvriers et c’est tout, pas d’embauche.

  2. decret 16 septembre 2014 - 20 h 55 min

    A non alors!!! Ont perd tous nos aquis sans rien dire en plus sa changera rien toujours autant de chômeur

  3. TIFAGNE Virginie 17 septembre 2014 - 11 h 37 min

    Je travaille en milieux hospitaliers et je travaille les jours fériés donc ce qui veut dire qu’on auras encore moins d’argent sur notre salaire et bien bravo la France !!!!!!! Déjà que les salaires moyen survie !!! On va nous mettre encore plus dans la merde !!!!!

  4. riviere anne marie 17 septembre 2014 - 18 h 21 min

    et si on supprimais les sommes fabuleuses que les patrons s’octroie comme prime
    et monsieur gattaz est une des premières fortunes de France
    peut Etre que sa majesté rêve du retour des serfs