Loi Travail : Comment bénéficier de l’Arpe, l’aide à la recherche d’un premier emploi ?

Vous le savez sans doute, la loi Travail a été adoptée le 20 Juillet dernier par un énième recours à l’article 49.3 de la part du gouvernement. Toutefois, si elle a longtemps été combattue, cette série de mesures portées par la ministre du Travail comporte certains points positifs ; notamment l’Arpe destinée aux jeunes diplômés.

D’ailleurs, savez-vous comment bénéficier de l’Aide à la recherche d’un premier emploi ?

aide recherche du premier emploi

L’Arpe, un dispositif mis en place dès la rentrée 2016

L’Arpe fait partie des différentes dispositions que le gouvernement a consenti à intégrer à la nouvelle Loi Travail face à la grogne des étudiants au printemps dernier.

Mesure financière annoncée le 11 Avril, celle-ci permet aux récents diplômés entrant sur le marché du travail et répondant à certains critères, de toucher pendant quatre mois une aide comprise entre 100 et 550€. Destinée à leur faciliter la recherche du premier emploi, elle est apparenté à la prolongation de la bourse d’étude précédemment attribuée.

À qui s’adresse l’aide à la recherche d’un premier emploi ?

Pour recevoir ce versement, deux conditions principales sont à remplir ; il faut être jeune diplômé en 2016 et avoir été boursier ou apprenti durant ses études. Au delà des critères de ressources sont concernés les diplômes suivants :

  • CAP (certificat d’aptitudes professionnelles)
  • Baccalauréats technologiques et professionnels
  • Brevet des métiers d’Arts
  • BTS
  • DUT
  • Licence et Licence professionnelle
  • Master 2
  • Diplômes des écoles d’ingénieurs

Quelles sont les démarches pour en bénéficier ?

Dans la mesure où toutes les démarches ne sont pas encore établies, le gouvernement propose aux jeunes qui entrent dans les critères d’attribution de se rendre sur le site education.gouv.fr et d’y effectuer une pré-inscription à l’aide de leur adresse électronique.

Ainsi, les modalités exactes pourront leur être communiquées dès leur prise d’effet.

Quel montant pour l’Arpe ?

Le montant de la somme versée pendant 4 mois maximum varie en fonction du diplôme obtenu et reste fixe durant toute la durée pour laquelle est est octroyée :

  • 100 à 550€ mensuels pour les diplômes de l’enseignement supérieur à savoir BTS, DUT, licence et licence professionnelle, master et diplôme d’ingénieur en fonction de leur précédent échelon boursier
  • 300€ mensuels pour les jeunes diplômés de l’apprentissage
  • 200€ mensuels pour les jeunes titulaires d’un CAP, d’un bac ou brevet professionnel, d’un bac technologique ou d’un brevet des métiers d’art

On estime qu’un peu plus de 120 000 jeunes pourraient percevoir cette aide dès la rentrée 2016 alors qu’actuellement près d’un boursier sur deux se voit versé une somme inférieure ou égale à 1.667 € par an soit 167 € par mois.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !