Hausse tarifs EDF : Les factures seront majorées d’1.50€ par mois

Voilà une mauvaise nouvelle pour les quelques 28 millions de foyers français abonnés à EDF, la hausse limitée des tarifs votée par le gouvernement en 2014 vient d’être annulée par le Conseil d’État au motif qu’elle serait insuffisante. Il va donc falloir payer quand et en plus la facture sera rétroactive.

augmentation retroactive edf

1.50€ tous les mois pendant 18 mois

C’est ainsi qu’en a décidé le principal conseillé du gouvernement. Il va donc falloir dans les prochains mois mettre la main au portefeuille et payer l’électricité plus cher. Bien que modérée, cette hausse rétroactive des tarifs EDF s’inscrit dans la durée. Selon la ministre Ségolène Royale « Un euro et demi par mois sur dix-huit mois (…) Cela fait une trentaine d’euros à répartir. »

Retour en Novembre 2014, à l’époque le gouvernement décide de geler la hausse envisagée de 5% des prix de l’électricité et annonce à la place une inflation limitée de 2.5% censée couvrir les frais d’EDF et limiter l’impact négatif sur le pouvoir d’achat des ménages.

Or depuis cette date la technique utilisée pour calculer les tarifs réglementés a été réformée et le Conseil d’État a annulé les deux décisions. « Les tarifs particuliers, dits bleus résidentiels et les tarifs réservés aux gros consommateurs, dits verts avaient été fixés par l’arrêté de 2014 à un niveau manifestement insuffisant pour assurer le rattrapage des écarts tarifaires passés. »

EDF veut des hausses modérées mais régulières

Une hausse rétroactive se profil donc, mais qu’en est-il des futures augmentations à prévoir et réclamées par l’entreprise EDF elle-même ? Toujours selon la ministre de Environnement et de l’Énergie, pour 2016 et 2017 les prix chez EDF devraient augmenter de « moins d’1%, peut-être aux alentours de 0,5 %. »

Alors qu’une revalorisation de 2.5% avait eu lieu au 1er Août 2015, le Conseil d’État laisse désormais trois mois au gouvernement pour prendre un nouvel arrêté fixant rétroactivement les tarifs bleus pour les particuliers entre le 1er Août et 31 octobre 2014.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !