Emploi : 58% des Français favorables à la dégressivité des indemnités chômage

Quelques jours seulement après que la ministre du Travail, Myriam El Khomri, ait évoqué que la dégressivité des indemnités chômages était une piste pour réduire la dette de l’Unédic, un sondage montre que 58% des Français seraient favorables à une telle mesure.

Des indemnités chômage dégressives, les Français ne seraient pas contre

Le retour d’une allocation chômage dégressive, une mesure soutenue par les Français ?

 

Alors que la question de la dégressivité des indemnités des demandeurs d’emploi sera abordée à la table des négociations sur la convention de l’assurance-chômage qui s’ouvre le 22 février 2016, la ministre du Travail vient d’obtenir un soutien important auquel elle ne s’attendait probablement pas.

En effet, un sondage Elabe réalisé pour Les Echos, Radio Classique et l’Institut Montaigne vient de mettre en avant le fait que près de 6 Français sur 10 se disent favorables au retour d’une allocation chômage dégressive.

Cette mesure, envisagée par le gouvernement pour réduire le déficit de l’Unédic mais aussi favoriser le retour à l’emploi, serait également soutenue par les sympathisants du Parti Socialiste qui sont 60% à penser qu’elle est une bonne initiative.

Pour autant, Yves-Marie Cann, le directeur des études chez Elabe, admet que la lecture des résultats laisse apparaître que « les Français les moins concernés par la mesure s’y déclarent favorables » et que les plus concernés y sont opposés.

Ainsi, les retraités et les catégories socio-professionnelles les plus élevées plébiscitent la mesure alors que les ouvriers et les 50-64 ans, davantage affectés par le chômage, sont beaucoup plus partagés avec du quasi 50-50.

Il faut admettre que les Français dans leur ensemble sont plutôt pessimistes quant aux évolutions qui ressortiront de la convention de l’assurance-chômage, 65% n’ayant pas confiance aux partenaires sociaux pour défendre efficacement leurs intérêts.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !