Comment le compteur Linky peut-il allumer votre lampe de chevet ?

Vous n’êtes sans doute pas sans savoir qu’Enedis qui n’est autre que le nouveau nom de l’entreprise ERDF depuis quelques mois, est actuellement en plein déploiement de son nouveau compteur Linky, à terme installé dans 35 millions de foyers. Toutefois il semblerait que tous les appareils électriques ne lui conviennent pas, puisque plusieurs foyers ont déjà rapporté des problèmes d’allumage intempestifs, concernant notamment des lampes de chevet tactiles.

pourquoi linky allume les lampes tactiles

Des appareils électriques qui s’allument et s’éteignent tous seuls

C’est un reportage publié par 60 Millions de Consommateurs qui révèle le problème. Alors qu’1.5 million de foyers sont d’ores et déjà équipés du nouveau compteur électrique connecté Linky, il semble que les premiers problèmes fassent leur apparition.

Des usagers ont en effet rapporté l’allumage aléatoire de certains de leurs appareils électriques à l’image de lampes de chevet tactiles (sans interrupteur) qui s’allument et s’éteignent toutes les 20 secondes obligeant leurs propriétaires à les débrancher.

Toutefois, ces problèmes ne seraient pas les seuls, des abonnés auraient également saisi Enedis pour des problèmes de réception de la télévision via leur box internet et de panne de leurs plaques à induction. 

Si Enedis assure envoyer un technicien à chaque signalement afin de contrôler les installations, l’essentiel des problèmes serait lié à l’utilisation par Linky du courant porteur et d’une bande de fréquence définie pour « communiquer ».

Des produits non conformes aux normes CE

Après vérification, Enedis assure que la totalité des lampes de chevet tactiles examinées ont été fabriquées en Chine et seraient non conformes aux normes CE bien qu’étiquetés comme tels. Celles-ci empiéteraient sur la bande de fréquence située de 10 à 95 kHz réservée à Linky, d’où ces clignotement incessants.

Si vous êtes déjà équipé d’un nouveau compteur et que votre lampe se met à vous jouer des tours, notez bien ce qui va suivre. Pour un produit acheté après le 18 Mars 2016 inclus, essayez de faire jouer la garantie légale de conformité auprès du vendeur afin de peut-être percevoir un remboursement. Concernant les articles plus anciens, la garantie des vices cachés devrait peut-être pouvoir être appliquée.

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à solliciter l’avis et l’aide d’Enedis au numéro vert 0 800 054 659.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !