Charlie Hebdo : découvrez la couverture du 14 janvier 2015

Charlie Hebdo sortira demain le 14 janvier 2015 dans nos kiosques comme tous les mercredis. Autant dire que ce numéro des survivants est très attendu que ce soit en France ou dans les autres pays.

En effet vingt pays ne diffusant pas habituellement le journal, ont demandé des numéros. Hier soir, l’équipe a donc bouclé les 8 pages de son journal, dont voici ci-dessous la une.

charlie hebdo numéro survivants

Contenu du numéro des survivants de Charlie Hebdo

 

Ce dessin de Luz représente Mahomet la larme à l’oeil avec une pancarte « Je Suis Charlie » avec notamment la mention lourde de sens « Tout est pardonné ». L’équipe a donc décidé de rester dans l’esprit du journal et de ne pas faire un numéro nécrologique.

Richard Malka l’avocat de Charlie Hebdo a déclaré que le journal « ne serait pas un numéro hommage [car]ce n’est pas l’esprit Charlie. Si on a une fidélité à avoir et à l’égard de ceux qui ne sont plus là, c’est qu’on doit être fidèle à l’esprit du journal – et l’esprit du journal, c’est de faire rire. »

 

  • Dans ce numéro, les lecteurs pourront y retrouver des dessins inédits des défunts Charb, Cabu, Honoré, Wolvinski et Tigouns ainsi que des textes inédits des chroniqueurs Elsa Cayat et Bernard Maris.
  • Il y aura également une chronique non corrigée pour rendre hommage à Moustapha Ourrad le correcteur. Des anciens dessinateurs seront également présents comme Jul et Camille Besse. Le dessinateur Riss touché à l’épaule lors de la fusillade a quand à lui fait parvenir ses dessins à la rédaction.

 

Les dessinateurs se sont bien évidement posés la question sur le contenu que devait avoir le journal ce mercredi mais pour la une le sujet central était bien évidemment tout trouvé. L’avocat de l’équipe a souligné au micro de France Info lundi matin « Évidemment, il y aura des caricatures de Mahomet. On ne cédera rien, sinon tout ceci n’aurait pas de sens ».

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. François 14 janvier 2015 - 12 h 41 min

    Cela s’appelle de la provocation, mais bon pas étonnant de la part de ses « illuminés » (franc m) qui ne cherchent qu’à endormir le peuple français en éliminant toute trace de religion en prônant la laïcité et faisant « croire à une liberté  » aveuglante et surtout blasphématoire .