Rappel Pepito Pockitos : des morceaux de caoutchouc dans les paquets ?

La société Mondélez France, qui distribue entre autres dans l’Hexagone les produits de marque Milka, Côte d’Or, LU, Tassimo et Carte Noire, a fait procéder au retrait et demander le retour de plusieurs milliers de paquets de Pepito Pockitos.

La raison : ses paquets de gâteaux pourraient contenir des morceaux de caoutchouc.

pepito pockitos chocolat au lait

Pepito Pockitos : Une nouvelle recette avec du chocolat et du caoutchouc ?

 

C’est durant ce week-end que Mondélez France, distributeur d’un grand nombre de marques de biscuits, de chocolat et de café dans l’Hexagone, a communiqué sur la possible présence de morceaux de caoutchouc mou de moins de 10 mm (1 cm) à l’intérieur de ses paquets de gâteaux Pepito Pockitos.

Commercialisés sous la marque LU depuis le 4 mars 2015, les lots concernés par la possible présence de caoutchouc sont des boîtes de 10 biscuits individuels (295 grammes) Pepito Pockitos au chocolat au lait ou au chocolat noir, vendues en grande distribution et à consommer de préférence avant le mois de novembre 2015.

 

  • Afin de faciliter l’identification des lots concernés, il a indiqué qu’il s’agissait de ceux portant les numéros suivants : 041, 042, 043, 044, 047, 049, 050 et 069.

 

Le distributeur du produit LU Pepito Pockitos a demandé dès hier aux enseignes de grande distribution de retirer de la vente les lots susceptibles de contenir des morceaux de caoutchouc. Il les a également invités à rappeler les produits déjà vendus. Les consommateurs ayant acheté un ou plusieurs paquets appartenant aux lots concernés peuvent donc les ramener au magasin où ils les ont achetés contre remboursement.

Il est malheureusement fréquent que des enseignes soient obligées de mettre en place des rappels de produits. Auchan et Ikea se sont ainsi illustrés dans ce type d’actions depuis le début de l’année 2015. Mais ces rappels de produits sont la preuve de l’existence de contrôles visant à protéger les consommateurs.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !