Prix du timbre : il sera à plus de 1 euro dès 2019, du jamais vu !

Année après année, le prix du timbre ne cesse de grimper et l’on ne sait pas jusqu’où cela va aller ! Aujourd’hui, envoyer un courrier simple n’a jamais coûté aussi cher : cela sera pire dans quelques mois. En effet, La Poste annonce une hausse des tarifs de 4,5 % en moyenne en 2019. Différentes prestations seront touchées (colis et lettre), mais l’augmentation la plus importante concerne le coût du tarif du timbre rouge, qui va être rehaussé de 10 %.

Le timbre rouge coûtera 1,05 € et le timbre vers 0,88 € en 2019

+ 4,7 % pour le timbre vert… Et un timbre rouge à 1,05 €

À partir du 1er janvier 2019, il faudra compter plus d’un euro pour envoyer une « lettre prioritaire ». En effet, si le timbre rouge coûte 0,95 € depuis le 1er janvier 2018, il va passer à 1,05 € dès le 1er janvier 2019. Ce même jour, il faudra compter 0,88 € pour un timbre vert (contre 0,80 € auparavant).

Puisque les prix ont déjà augmenté en 2018, les consommateurs s’interrogent massivement autour de ce nouveau changement : quand est-ce que La Poste stoppera cette dynamique qui ronge leur portefeuille ? Concrètement, cette dernière insiste sur la baisse de 6 % du volume des courriers chaque année.

Face à ce contexte, l’augmentation du prix des timbres permet de maintenir la qualité du service et de continuer à faire exister le service universel du courrier tel qu’on le connaît. Car même si Internet permet de faciliter beaucoup de démarches, La Poste tient à poursuivre cette activité qui demeure utile dans notre société.

Pourtant, côté organisation, elle doit faire face à des difficultés importantes : la baisse de la quantité de courriers expédiés représente un manque à gagner de 550 millions d’euros en 2018 (par rapport à 2017). Face à cela, les facteurs doivent assumer les mêmes tournées, sur le même nombre de kilomètres, avec des boîtes aux lettres toujours aussi nombreuses.

L’Arcep, autorité de régulation des communications électroniques et des postes, a validé cette hausse de tarif et, jusqu’en 2022, La Poste pourra continuer d’augmenter ses tarifs de 5 % par an. En ce sens, il faut s’attendre à de nouvelles mauvaises surprises en 2020 et 2021.

Notez que l’envoi d’un colis sera aussi légèrement plus cher (hausse de 1,4 %) : cette augmentation concerne les envois domestiques pratiqués par les particuliers.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !