Prix du gazole en décembre 2014 à moins de 1€ le litre

Au même titre que le loyer ou les dépenses alimentaires, les frais de carburants mensuels représentent une partie conséquente du budget des français chaque mois. Mais en cette fin d’année, les conducteurs sont à la fête ! Le prix des carburants n’a cessé de baisser depuis cet été pour atteindre aujourd’hui sont plafond le plus bas depuis le mois de décembre 2010.

 

 

Prix en baisse à la pompe

Le prix du diesel à moins de 1€ le litre

 

C’est un constat sans appel, les prix dans vos stations essence ne cessent de baisser doucement mais surement, depuis quelques mois. Ceci est lié au fait que les prix affichés en stations collent maintenant totalement aux fluctuations du cours du pétrole qui lui, est en chute régulière depuis des mois, en fait depuis cet été.

Cette baisse s’explique notamment par un affaiblissement de la demande mondiale due au ralentissement économique général, mais surtout à une offre plus riche émanant du pétrole de schiste extrait par les États-Unis.

 

  • C’est le Diesel qui profite le plus de cette baisse bienvenue spécialement en cette période toujours chargée en impôts et augmentations diverses. Le prix du gasoil comme on l’appelle encore, a été relevé en dessous de la barre significative de l’euro ce weekend dans 2 stations qui se trouvent à Châtellerault, dans la Vienne.

 

Le Sans plomb 98 quant à lui descend en dessous des 1.40€ et se stabilise autour de 1.33€ ces jours-ci. La dernière fois que le prix de l’essence est descendu aussi bas remonte à octobre 2010.

Si les taxes (avec la TVA à 20% et TICPE fixée à 44.19 centimes par litre) représentent la plus plus grosse partie du prix payé à la pompe, il n’en reste pas moins que le prix du baril fait énormément varier les choses.

C’est donc le moment de faire le plein de carburant sans (trop) regarder le cadrant du prix à payer. Mais attention au 1er janvier 2015 : les taxes sur le Diesel augmenteront de 4 centimes par litre (hors TVA), soit 4,8 centimes TTC. Une moitié pour financer l’abandon de l’écotaxe et l’autre dans le cadre de la « taxe carbone » qui concernera également l’essence à hauteur de 1,8 centime le litre.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !