Pourquoi faut-il éviter de faire le signe V sur vos photos ?

Contrairement à ce que vous pensez, le fait de poser sur les photos en arborant crâneusement le signe V avec vos doigts n’est pas anodin. Selon un rapport en cybersécurité, cité par Global Times et repris, aujourd’hui, dans un article de Capital il pourrait servir à usurper votre identité en permettant de reconstituer vos empreintes digitales.

Le signe V à l’origine d’usurpations d’identité !

Le signe V permettrait de reconstituer vos empreintes digitales

Dans le fameux rapport en cybersécurité, un média chinois indique qu’il est possible de reconstituer 100 % de vos empreintes digitales grâce à une photo où une personne qui fait le signe V avec ses doigts.

Attention, cette personne ne doit pas être prise à plus de 1,5 mètre de distance pour permettre cette performance. Mais déjà à moins de 3 mètres, la récupération serait de 50 % ! En cause, des capteurs photographies des Smartphone toujours plus puissants et précis.

Grâce à ces données, les cybercriminels peuvent déverrouiller certains systèmes s’appuyant sur la reconnaissance digitale, comme les moyens de paiement ou les serrures connectées. Mais rassurez-vous, ils doivent encore avoir un accès physique au capteur pour concrétiser le vol.

Pour rappel, en janvier 2017, des scientifiques japonais avaient déjà tenté d’alerter les internautes sur les dangers de laisser leurs informations biométriques filtrées sur la toile. Car, si les risques semblent limiter aujourd’hui, qu’en sera-t-il demain ?

Or, « les empreintes digitales ne peuvent pas être modifiées au cours de la vie d’une personne, je veux sensibiliser les gens pour qu’ils sachent se protéger », soulignait alors le professeur à l’Institut national d’informatique à Tokyo, Isao Echizy.

Et que dire des données d’un iris humain, encore inexploitables aujourd’hui… mais demain ?

Source : Capital

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !