Grève CGT transport de carburants : pénurie d’essence à craindre ce week-end de l’Ascension ?

Alors que de grands départs sont attendus dès mercredi soir afin de profiter pleinement du pont de l’Ascension, voilà qu’une « pénurie de carburants est redoutée pour la fin du week-end ». Cette crainte s’explique par un mouvement de grève initié par la CGT et qui pourrait paralyser plusieurs dépôts pétroliers dans l’Ouest de la France. Reste à savoir si la mobilisation sera à la hauteur des prévisions du syndicat.

Une pénurie d’essence attendue ce week-end ?

Faut-il craindre une pénurie de carburants pendant le week-end de l’Ascension ?

Alors que de nombreux magasins sont ouverts le jeudi de l’Ascension, beaucoup de Français ont prévu de faire le pont et de profiter d’un long week-end de 4 jours loin de chez eux.

Toutefois, ces derniers pourraient bien être contrariés puisque trouver de l’essence pour le chemin du retour pourrait « s’avérer compliqué » en particulier dans l’Ouest de la France et en Région Parisienne.

En effet, à l’appel de la CGT, les transporteurs de carburant et de matières dangereuses sont invités à faire grève afin de dénoncer leurs conditions de travail. Parmi leurs demandes, se trouvent une meilleure prise en compte des contraintes et dangers du métiers, une durée de travail maximale journalière de 10 heures et une meilleure rémunération horaire.

Ce mouvement de grève pourrait ainsi bloquer dès vendredi plusieurs dépôts pétroliers et donc l’approvisionnement de nombreuses stations-services. Il devrait être particulièrement suivi dans l’Ouest de la France et en Région Parisienne.

Si les réserves des stations-service permettent habituellement de tenir 3 jours, la hausse de la demande liée aux grands départs de ce week-end prolongé pourrait causer de mauvaises surprises et ce surtout dimanche, journée classée rouge et noire selon Bison Futé.

Une chose est certaine, ceux qui auront à se déplacer ce week-end seront bien inspirés de prévoir de faire le plein au plus tard samedi pour le trajet du retour. Mieux vaut toujours prévenir que guérir, non ?

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !