Orange Bank : Lancement prévu mi-mai pour le « Free de la banque »

À compter de la seconde partie du mois de mai prochain, un nouvel opérateur bancaire fera son apparition sur le marché avec une ambition affichée, celle de devenir « le Free de la banque ». Ainsi, Orange Bank, née du rachat partiel de Groupama Banque par l’opérateur mobile Orange, prétend pouvoir attirer dans les années à venir pas moins de 2 millions de nouveaux clients.

orange bank

Orange devient opérateur bancaire avec Orange Bank

Avec l’acquisition de 65% du capital de Groupama Banque, Orange a annoncé récemment son intention de se lancer sur le marché bancaire en développant une nouvelle offre baptisée Orange Bank. L’objectif principal semble établit comme l’expliquait récemment le PDG d’Orange Stéphane Richard, il s’agirait de devenir « le Free de la banque ». Autrement dit proposer un service 100% dématérialisé tout en bousculant les codes habituels du secteur et ce dès la mi-mai 2017.

Quels seront les services proposés ?

Si les choses doivent encore être précisée dans les semaines à venir, Orange Bank devrait dans un premier temps proposer tous les services classiques d’une banque à savoir l’ouverture d’un compte courant, la souscription à une carte bancaire, à un compte épargne et à un crédit à la consommation.

Par la suite, l’offre serait prévue pour s’étoffer de plusieurs assurances et de crédits immobiliers.

À qui s’adresse Orange Bank ?

Dans un premier temps, les agences bancaires Groupama devraient changer de nom avant que les boutiques Orange ne soient elles-même petit à petit converties, en commençant par 140 d’entres elles rapidement équipées d’un point de souscription. Ainsi, les 500 000 clients actuels de la banque pourraient être les premiers à découvrir la nouvelle offre Orange tandis que l’entreprise prévoit qu’ils pourraient être 2 millions d’ici à 10 ans.

Toutefois, comme toutes les banques classiques ou en ligne déjà existantes, Orange Bank s’adressera à tous et ne sera pas limitée aux seuls clients de l’opérateur téléphonique.

Pourtant, il sera sans doute nécessaire d’être familier des nouvelles technologies pour l’utiliser puisque cette formule 100% digitale devrait proposer à ses clients une gestion entièrement en ligne et probablement instantanée des opérations via une application dédiée et sécurisée développée en partenariat avec IBM.

À quel prix ?

Impossible pour le moment d’être catégorique sur le sujet, mais on peut facilement imaginer qu’Orange Bank souhaitera se placer sur un tableau assez concurrentiel afin de gagner plus rapidement en clientèle. De plus, sa configuration 100% numérique devrait lui permettre à la manière des banque en ligne souvent moins chères d’offrir des tarifs compétitifs.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !